Home / L’Héritière de la Nuit – Le Mur de la Nuit T1 – Helen Lowe

L’Héritière de la Nuit – Le Mur de la Nuit T1 – Helen Lowe

Orbit nous propose le tout dernier de ses collections en matière de fantasy avec cette fois une découverte de l’hémisphère Sud puisque Helen Lowe est néozélandaise. Qui dans la salle a dit que les néozélandais n’étaient bons qu’à accueillir les tournages de Peter Jackson ? Personne j’espère car vous vous tromperiez plus que lourdement. Avec l’Héritière de la Nuit je suis revenu avec délice aux sources de la fantasy, du grand imaginaire.

La couverture de Silas Manhood est à la fois très réussie et en même temps un peu décevante. En fait elle donne réellement envie d’entrer dans le livre pour en apprendre plus mais en même temps après la lecture j’ai trouvé qu’elle ne rendait pas vraiment honneur à ce grand roman. Par contre la réalisation technique avec ce vernis sélectif est absolument sublime et offre un rendu impressionnant au final.

L’ombre de la guerre plane sur les Neuf Maisons.
Le Mur de la Nuit est le seul rempart contre l’Essaim des ténèbres.

Depuis toute petite, Malian a été entraînée à régner. Héritière de la Maison de la Nuit, elle connaît l’histoire de son peuple : les héros légendaires, la guerre sans fin contre l’Essaim des ténèbres, les querelles intestines qui ont divisé la force originelle des Neuf Maisons. Et l’immense chaîne de montagnes qu’on appelle le Mur de la Nuit, dernier bastion entre le monde et l’Essaim des ténèbres.

Mais Malian ne connaît pas le véritable danger.
Jusqu’à ce que l’Essaim des ténèbres lance une attaque.
Au plus fort de la nuit, sa demeure du Château des Vents se transforme soudain en bain de sang

Comme bien souvent en fantasy vous allez avoir droit à une quête initiatique, c’est un classique indémodable du genre même si certains auteurs n’ont pas su se plier convenablement à l’exercice. C’est Malian, jeune héritière d’une noble famille deraï, qui va s’y coller et le moins que l’on puisse dire c’est que l’héroïne, autant que l’auteure, ne font pas dans la dentelle. En effet dès les quarantes premières pages le lecteur va se trouver embarqué dans une aventure à la fois haletante et brumeuse, voire inquiétante. Mais parlons un instant du contexte de l’univers dans lequel notre héroïne va évoluer.

Le monde deraï, dont le lecteur possède une carte en tout début d’ouvrage, est dangereux car seul le Mur de la Nuit empêche l’Essaim, sorte de nation de créatures monstrueuses de déferler sur les terres humaines. Au début le principe m’a paru clairement inspiré du Trône de Fer de Georges R. R. Martin mais rapidement l’auteure prend ses distances avec ces références pour nous proposer un récit étonnant.

Le récit de l’assaut sur le Château Neuf est impressionnant à plus d’un titre. En quelques pages l’auteure a su m’inclure de manière très intéressante dans son récit, m’entraînant au fil des pages dans un univers réellement passionnante avec des personnages forts et auxquels j’ai pu m’attacher. Je ne demande pas autre chose à un roman de fantasy que d’être divertissant et de m’emmener loin de mon univers quotidien. Helen Lowe y parvient à merveille.

Les personnages de Malian, du Comte, du troubadour sont des modèles du genre : à la fois archétypaux mais également dotés d’une conscience et d’une personnalité suffisamment poussée pour les rendre intéressants. Mention spéciale aux deux Hérauts qui de secondaires deviennent quasiment ceux qui m’ont le plus épatés de par leurs pouvoirs, leurs caractéristiques,…

La traduction de Guillaume Fournier est très propre et rend vraiment hommage à la plume d’Helen Lowe, qui a su m’embarquer à l’aide de sa plume dans un nouveau monde. Le travail éditorial d’Orbit est une fois de plus d’excellente qualité puisqu’il n’y a pour ainsi dire quasiment aucunes coquilles et que l’ensemble est harmonisé à merveille.

Pour conclure je dirais que L’Héritière de la Nuit se présente comme un roman de fantasy classique alors que je me suis trouvé face à un de ces romans qui restent dans les mémoires. J’ai personnellement pris un grand plaisir à cette lecture et les quelques 400 pages du romans se sont trouvées si vite dévorées qu’à la fin, la bise venue, je me suis trouvé fort dépourvu, en attendant la suite…

L’Héritière de la Nuit
Le Mur de la Nuit T1
Helen Lowe
Orbit
Couverture de Silas Manhood
Traduction de Guillaume Fournier

21,90 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Rick et Morty – Cartoon Network

Rick, chercheur brillant mais porté sur la bouteille, a renoué depuis peu avec sa famille. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *