Home / Livres / Fantastique / L’Évangile cannibale – Fabien Clavel

L’Évangile cannibale – Fabien Clavel

Aux Mûriers, l’ennui tue tout aussi sûrement que la vieillesse. Matt Cirois, 90 ans et des poussières, passe le temps qu’il lui reste à jouer les gâteux. Tout aurait pu continuer ainsi si Maglia, la doyenne de la maison de retraite, n’avait vu en rêve le fléau s’abattre sur le monde. Et quand, après quarante jours et quarante nuits de réclusion, les pensionnaires retrouvent la lumière et entrent en chaises roulantes dans un Paris dévasté, c’est pour s’apercevoir qu’ils sont devenus les proies de créatures encore moins vivantes qu’eux. Que la chasse commence… 

« Roman court et rythmé »: ça pour être court! Le roman de Clavel se lit très vite, mais pas pour les bonnes raisons. La couverture de David Hartman est pourtant très réussie et promet quelque chose d’original et drôle.

Je n’ai rien aimé dans ce roman! À commencer par le ton très vulgaire et un humour cynique qui n’est définitivement pas ma tasse de thé. On comprend très vite qu’on va beaucoup parler de vomi, pisse, bave et autres réjouissances sauf qu’à force d’insister, ça en devient lassant. Et c’est comme ça jusqu’au bout! La séquence sur la gastro de Noël par exemple est vraiment dégueulasse et complètement gratuite.

Le but est de mettre en avant le mauvais traitement que l’on réserve aux personnages âgés dans les maisons de retraite, mais ça ne fonctionne pas, car les personnes âgées de Clavel sont à tarter. Seule Maglia sort du lot et malheureusement elle disparaît très vite.

L’auteur voudrait que l’on s’attache à son narrateur, mais ça ne prend jamais, car il est détestable et si ses actions ne sont certes pas justifiables, elles sont encore moins compréhensibles. Aucune empathie pour le personnage qu’on a juste envie de voir mourir! Et quand on arrive à la fin, le personnage n’a pas évolué.

C’était ma première expérience avec Clavel et ça ne sera pas la dernière, car je ne n’arrête pas mon point de vue sur un seul ouvrage, mais L’Évangile cannibale n’était pas du tout un roman pour moi.

L’Évangile cannibale
Fabien Clavel
couverture David Hartman
Editions ActuSf – collection Hélios
8€

Eldricht Tales

A propos de Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Lisez aussi

Psykup – Avant première Live in Bikini – Le Grand-Rex – 8/06/2018

Vendredi 8 Juin 2018, une autruche et un hippopotame s’approchent du 2ème arrondissement de Paris …

Peur sur la ligne – Le dernier apprenti sorcier 7 – Ben Aaronovitch

Comme tous les matins, vous prenez votre métro ou votre train de banlieue pour gagner …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *