Accueil / Interviews / LES METIERS DE LA MUSIQUE : entretien avec Geoffrey Lévèque, photographe

LES METIERS DE LA MUSIQUE : entretien avec Geoffrey Lévèque, photographe

Geoffrey est un des petits nouveaux de notre équipe de photographes. Enfin nouveau, clairement pas par le talent : expérimenté, il a roulé sa bosse dans plusieurs festivals, plus de 150 concerts, le tout avec une vision précise et technique de la photographie. C’est donc lui qui continue notre série sur les Métiers de la musique. Entrez dans son univers aux multiples facettes :

eMaginarock : Bonjour, et merci de prendre quelques minutes pour répondre à ces questions. Pourrais-tu tout d’abord te présenter, et nous expliquer comment tu en es venu à la photo, et plus particulièrement la photo de concert ?

Geoffrey : Salut eMaginaRock ! Je m’appelle Geoffrey LEVEQUE, j’ai 27 ans, et photographe depuis plus de 5 ans maintenant.
J’ai débarqué dans le monde de la photo un peu par hasard avec un premier achat d’un Canon 550D et de son 18-55mm fourni dans le kit. Ensuite j’ai suivi les copains d’All Dogmas We Hate pour filer un coup de main et tenir le merch pendant leur live, et je me suis occupé de faire des photos et la sauce a pris à ce moment là pour les photos de concert. Ensuite j’ai voulu aller plus loin en dehors des concerts, du coup la soif d’apprendre, de maîtriser et m’adapter à l’environnement sont venu de cette façon.

eMaginarock : Comment travailles-tu, quel matériel utilises-tu ?

Geoffrey : Pour le materiel, j’utilise un 5D Mark II et parfois un APS-C si nécessaire sur les événements comme le HellFest ou les mariages.
Etant également cadreur/monteur, j’ai aussi un GH4 pour réaliser des vidéos en 4K.
Au niveau des objos j’ai :
EF 17-40mm f/4 L USM
EF 24-105mm f/4 L IS USM
EF 50 mm f/2.5 Macro

EF 50 mm f/1.8 II
EF 200mm f/2,8 L USM

Helios 44-2 58mm f/2
Helios 80-200 mm f/3.9

eMaginarock : Comment travailles-tu en post-prod ? Quel logiciel utilises-tu ?

Geoffrey : C’est tout simplement intuitif et je connais ces deux logiciels sur le bout des doigts. Je travaille sous la suite Adobe depuis le début qui me permet d’avoir Lightroom, Photoshop, After Effects et Premiere Pro également pour la vidéo.​

eMaginarock : Comment considères-tu ton boulot de photographe live ? Quelle est la vision qu’en ont les gens ?

Geoffrey : ​Le live reste un plaisir pour moi, car étant professionnalisé depuis mes débuts.
Quelques groupes m’ont sollicité pour que je me déplace à leur concert mais je n’ai jamais eu de début de carrière dans la revente de ces prises de vues.
La vision du monde extérieur est très remplie de cliché comme le fait de faire de la photographie pour ne pas payer nos places, où l’étonnement que certains puissent en vivre alors qu’il y a les smartphones.​

eMaginarock : Quelle est la plus grosse claque que tu te sois pris sur un live (en tant que photographe) ?

Geoffrey : Je me suis amusé à calculer le nombre de lives pour cette question.
Après plus de 150 lives en 5 ans et 4 HellFest (2012/2015/2016/2017, c’est Steel Panther qui à la Palme d’Or​ après avoir retourné la mainstage au HellFest de cette année.

eMaginarock : Et a contratio quel est ton pire souvenir (en que photographe) ?

Geoffrey : Question très facile : Rodrigo & Gabriela, à la SMAC Paloma de Nîmes. C’est une super salle avec une super équipe d’ailleurs ! Comme pour chaque concert en salle, c’était 3 morceaux sans flash. Rien de surprenant jusque là.
On attendait dans le pit photo, le concert démarre, et arrivé au second morceau, un mec du staff de R&G arrive dans le pit et nous dégage hyper violemment, c’est le régisseur qui à du faire tampon entre les photographes et cette personne qui allait certainement perdre deux trois dents 🙂

eMaginarock : Le média pour lequel tu travailles te laisse-t-il toute latitude sur tes photos et tes choix de concert ?

Geoffrey : J’ai travaillé pour 3 médias où j’avais carte blanche, et le 4e dans lequel je suis aujourd’hui est bien plus organisé, ce qui est amplement plus confortable et l’entente est très bonne.

eMaginarock : Comment fais-tu pour mener tes activités professionnelles et la photographie de front ? Car c’est tout de même un gros travail !

Geoffrey : ​J’ai l’avantage d’avoir comme métier celui de photographe. Etant indépendant, je gère mon temps sans mettre en péril les prestations de mes clients.
Une bonne dose d’organisation :)​

eMaginarock : Fais-tu d’autres types de photographie que du live ?

Geoffrey : ​Je suis sollicité pour beaucoup de types de prestations variées.​ ​Je réalise du reportage d’événements, du concert, du mariage, du portrait.
Il y a aussi des photos de produits ou des shoots promos pour des groupes.​

eMaginarock : Comment vois-tu le milieu musical actuel depuis les pits ? Est-ce difficile pour les groupes de se faire une place ? N’y a-t-il pas trop de groupes et pas assez de scène ou de public ?

Geoffrey : ​Je pense que l’équilibre groupe/public est bon. Ensuite c’est ta musique qui déterminera la difficulté de ton avenir.
Il est plus compliqué de se faire une place dans le metal que dans le rock, car tu restreins automatiquement ton public car il y a moins d’adeptes. Il faut arriver à faire un truc différent, te donner sur scène à fond et fédérer.​ ​Je vais citer le bassiste de Black Bomb A qui m’a dit au HellFest 2012 : « Qui que tu sois, tu peux être le meilleur du monde, personne ne t’attend. »​

eMaginarock : Merci d’avoir pris le temps de répondre à ces questions et à bientôt au détour d’un pit photo !

Retrouvez le travail de Geoffrey sur son site internet ainsi que sa page Facebook !

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

LES METIERS DE LA MUSIQUE : entretien avec Doro, photographe

Doro est la responsable photo d’eMaginarock et sévi également avec ses chroniques et ses interviews. ...

Watch Dragon ball super