Home / Les Lunes de sang T1 – Anais Cros

Les Lunes de sang T1 – Anais Cros

La quatrième de couverture est attirante dans son résumé de l’intrigue et j’ai trouvé dommage de faire des liaisons avec Conan Doyle et Sherlock Holmes, que j’aurais eu plaisir à découvrir par moi-même. Vous pourrez en juger par vous-mêmes en achetant cet ouvrage (la quatrième est vraiment longue à recopier …).

Dès les premières pages, Anais nous entraîne dans son univers fantastique. Son style léger, son écriture simple et directe, ses descriptions précises sans être trop longues apportent au récit un cadre et des fils directeurs qui permettent à notre imaginaire de s’envoler aux côtés de nos héros.

Effectivement, Sherlock Holmes et le docteur Watson sont présents en filigrane, mais Anais Cros a un tel talent, que rapidement on se défait de cette impression pour ne plus s’intéresser qu’aux protagonistes qu’elle a créé : Listak le demi-lunaire et Evrahl le nain.

Nous allons plonger dans une histoire de vengeance et d’amitié. Cette dualité des sentiments qui agitent nos héros tout au long des pages est très bien dépeinte.

Les personnages sont campés dès le début du récit et ne font que prendre de la matière au fil des pages pour à la fin nous sembler faits de chair et d’os (tiens, un autre parallèle avec Doyle : Sherlock est-il purement imaginaire ou non ?). Listak est impressionnant de sagacité et d’intelligence. Ses raisonnements et ses réflexions sont à l’aulne de celles d’un autre détective (il en a même pris certaines mauvaises habitudes). Evrahl, lui est à l’opposé de Watson. Il est médecin, c’est un fait, mais c’est avant tout un nain et un combattant hors pair qui est prêt à tout sacrifier pour arriver au noble but qu’il s’est fixé : vengeance ou amitié ? C’est d’ailleurs pour moi le vrai héros de ce roman, Listak étant le faire-valoir qui permet à Evrahl de prendre toute sa dimension physique et psychologique (tiens, là on s’éloigne du modèle).

L’intrigue est passionnante et son déroulement temporel est vraiment bien étudié de manière à faire monter le lecteur en pression, jusqu’à la chute finale. On suit pas à pas Evrahl, dans sa lutte permanente entre son désir de vengeance, son besoin d’amitié et sa soif de liberté. On constate aussi les dégâts que peuvent engendrer des décisions politiques qui semblent frappées de bons sens pour certains et qui sont un crime pour les autres. On voit également comment dans certaines occasions, la notion de justice individuelle doit s’effacer devant le besoin collectif.

Une dernière indication, je suis arrivé à la fin du roman sans en avoir pris conscience, tellement j’ai été plongé au milieu des protagonistes et tellement la vie semble agréable au Royaume de Mortelune. Longue vie au roi Torn et vivement la suite des aventures d’Evrahl.

Les Lunes de sang T1
Anaïs Cros
Lokomodo
9,90 €

About Madtrader

Check Also

Angels Of Light – Vital Breath

Après Duality un premier album sorti en 2014, les Français de Vital Breath nous reviennent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *