Home / Livres / Fantasy / Les Jardins de la Lune – Le Livre des Martyrs T1 – Steven Erikson

Les Jardins de la Lune – Le Livre des Martyrs T1 – Steven Erikson

Dans un monde qui a vu naître et disparaître d’innombrables races et civilisations, l’empire malazéen étend implacablement sa domination, soumettant des continents entiers les uns après les autres, grâce à la discipline de ses armées et la supériorité de ses mages de guerre. Mais la loyauté de ses soldats, abandonnés et trahis par leur impératrice, est mise à rude épreuve. Perdus, abandonnés et déchus, les fidèles de l’empire vont devoir tenter de survivre, entre sacrifices et dangers mortels. Un complot bien plus vaste se joue en toile de fond. D’anciennes forces terrées dans l’ombre semblent se réveiller, prêtes à tout pour regagner leur splendeur passée. Regroupés sous la coupe du jeu des dragons, dieux et ascendants, sorciers et chamans, Eleints et changeurs de formes, tirent les ficelles d’un drame qui, transcendant les conflits des simples mortels, se joue à l’échelle du temps lui-même. Avec un enjeu de taille : la suprématie totale.

Grande sortie Fantasy du début d’été, Le Livre des Martyrs n’a pas été une magistrale découverte pour moi.

La couverture de Marc Simonetti est superbe (comme toutes ses couvertures!) et est en accord avec le coeur du roman très centré sur les batailles.

Je n’ai… rien compris! Impossible de suivre cette intrigue ultra-labyrinthique avec un nombre de personnages difficiles à répertorier. Il y a 3 groupes différents et parfois on ne voit pas certains sur plus de 3 chapitres donc on oublie assez vite ce qu’il se passait. Les descriptions très succinctes et le trop grand nombre de dialogues n’aident pas du tout à rentrer dans l’univers d’Erikson.

Son concept de magie avec les Garennes m’a complètement perdue! J’ai eu beaucoup de mal à comprendre comme ça marchait tout comme la géographie des lieux très brouillonne, mais aussi le rôle des Dieux et les liens qui les unissent. Les forces contraires, les complots, les loyautés qui changent; à force de trop en faire, Erikson propose une fantasy qui manque de repères. Difficile alors de dire si c’est original ou pas! Dans ses interviews, l’auteur explique avoir voulu laisser les lecteurs déambuler dans son univers et comprendre ce qu’ils veulent de son intrigue. C’est un peu facile! Je ne demande pas à ce qu’on me tienne la main tout du long, mais il y a un minimum d’efforts à faire surtout quand l’univers est aussi complexe et qu’on ne donne aucune clef.

CONCLUSION

Je n’ai pas trouvé ça épique, pas grandiose, pas incroyable; je me suis juste ennuyée et j’ai eu l’impression qu’on me prenait pour une bille comme si le concept même du divertissement par la lecture était dépassé. Moi qui d’habitude aime les noms biscornus, les cartes de villes ou les extraits d’ouvrages tirés d’auteurs d’inventés, cela n’a pas suffi à me séduire. Sans doute aussi parce que le style littéraire d’Erikson est abrupt avec un ton très sec, presque condescendant qui m’a gênée. Vraiment pas pour moi!

Les Jardins de la Lune
Le Livre des Martyrs T1
Steven Erikson
Leha Editions
25€

Eldricht Tales

A propos de Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Lisez aussi

Evolutions of Mind – U-Bilam

La scène française n’a de cesse de nous proposer de nouvelles choses à découvrir et …

Lego Versus Playmobil, l’éternel combat !

A l’heure de la révolution digitale, des tablettes et des impressions 3D, les jouets de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *