Home / Livres / Fantasy / Les Gardiens des souvenirs – Les Cités des anciens V – Robin Hobb

Les Gardiens des souvenirs – Les Cités des anciens V – Robin Hobb

Après avoir refermé La Décrue, quatrième tome des Cités des anciens, j’avais éprouvé la satisfaction de finir une histoire qui laissait encore beaucoup de place au rêve mais qui formait un tout. J’avais suivi les gardiens et leurs dragons jusqu’à Kelsingra et je les laissais construire leur nouvelle vie. J’avais supporté sans broncher, ou presque, le découpage commercial en 4 mini-tomes à 20 € de Pygmalion, heureuse de pouvoir replonger dans l’univers de mon auteur préférée. Certes la série n’a pas l’intensité de L’Assassin royal mais elle renoue avec du bon Hobb, après le très décevant Soldat chamane.

Et voilà que parait le tome 5 des Cités des anciens, les gardiens des souvenirs. Le tome 6 est annoncé pour octobre, espérons que Pygmalion tiendra ce calendrier.

Les gardiens des dragons sont bloqués sur la rive du fleuve du désert des Pluies qui fait face à Kelsingra, la légendaire cité des Anciens. Seule Gringalette, la dragonne de Kanai, est  capable de voler, et Alise Finbok l’utilise pour visiter la cité et tâcher d’en révéler les mystères avant que l’afflux probable de prospecteurs ne la dénature et n’en chasse les fantômes. Pendant ce temps, Leftrin est reparti sur le Mataf à Cassaric pour refaire des provisions, et les gardiens luttent pour survivre et pour fournir de quoi manger à leurs dragons, incapables de se débrouiller seuls, et peu enclins à faire les
efforts nécessaires pour gagner leur autonomie. Les tensions s’accroissent entre les grandes créatures, à demi infirmes mais pleines d’une morgue propre à leur espèce. Cependant le désert des Pluies n’est pas leur seul ennemi ; les envoyés du duc de Chalcède, en quête d’organes de dragons pouvant sauver leur maître, se rapprochent…

Espérons et surtout attendons ! En effet, mon premier conseil : ne plongez pas tout de suite, attendez avant de vous procurer ce tome 5 que le 6 soit sur les étagères de votre libraire. Vous éviterez ainsi de pester contre l’incroyable culot de l’éditeur français qui ose vendre 18,90 € un tome qui n’en est pas un. J’ai lu ce volume en une journée et il contient si peu d’histoire que j’en reste pantoise. Pour les fans de Hobb, aucun élément nouveau. Même l’entrée dans la cité n’apporte pas vraiment de surprise à ceux d’entre nous qui y avaient déjà suivi Fitz et Vérité, tout juste un peu de nostalgie. Les gardiens continuent à se transformer en anciens et les dragons essaient de suivre l’exemple de Gringalette et d’apprendre à voler. C’était déjà annoncé dans le tome précédent. Les tensions entre les personnages n’évoluent pas vraiment. Thymara se pose les mêmes questions qu’au tome 4, Alise ne progresse pas d’un chouïa, les garçons pareil. Et c’est normal en si peu de pages ! En revanche, l’auteur nous laisse voir d’autres personnages connus en quelques scènes qui sont autant d’ouvertures sur d’autres histoires possibles (le tome 6 ne sera sûrement pas le dernier !). Tintiglia et Glasfeu, Malta et Reyn, Selden en situation difficile, et même Hest qui se voit rattrapé par l’ancien accord de Sédric avec les Chalcéens… bref, on se prépare à lire plein de choses intéressantes mais… euh, c’est déjà fini. Merci d’avoir financé la section fantasy de l’éditeur français et de préparer vos sous pour le prochain mini-volume en octobre.

Et le pire, c’est que c’est ce que je vais faire en octobre, car malgré tout l’auteure reste une merveilleuse conteuse, l’histoire vue dans son ensemble – et non tome par tome – est prenante et le désert des pluies reste un de mes univers préférés. Soupir !

Les Gardiens des souvenirs
Les Cités des anciens V5
Robin Hobb
Pygmalion, mai 2012
18,90 €

About SK

SK, alias Sylvie Kaufhold, est prof de FLE en Allemagne. Lectrice boulimique de toutes les littératures de l’imaginaire et fan de Robin Hobb Auteur jeunesse avec un premier roman publié en 2011 et enfin chroniqueuse, surtout en fantasy jeunesse.

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *