Accueil / Cinéma / Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – NETFLIX

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – NETFLIX

L’histoire nous raconte comment les enfants Baudelaire se retrouvent tout à coup orphelins, après la mort de leurs parents, tués dans l’incendie qui a ravagé soudainement leur maison. La banque chargée du testament place alors les trois bambins chez le Comte Olaf, un lointain tonton que les petits Baudelaire n’ont jamais vu et qui va leur faire vivre un enfer ! Car l’infâme Olaf désire plus que tout mettre la main sur la fortune dont ont hérité les enfants…

Nouvelle production originale Netflix, Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire est une série adaptée de l’oeuvre littéraire éponyme pour la jeunesse . Vous serez cependant surpris de voir que la série n’est pas du tout pour les enfants!

Avant de vous lancer dans son visionnage, sachez que le ton est très particulier avec une ambiance à la fois merveilleuse, mais très glauque; naïve et très réaliste; drôle, mais très absurde. On retrouve ça dans les décors notamment qui oscillent entre monde magique et enfantin, et réalité sombre presque morbide.

Chaque épisode se déroule exactement de la même manière: les orphelins sont placés chez un de leurs tuteurs légaux et Olaf prend l’apparence d’une autre personne pour s’approcher des orphelins et espérer reprendre leur garde. On peut trouver cela rébarbatif, mais c’est justement toute l’essence de la série: cet humour absurde qui montre des orphelins avec une malchance inouïe! De plus, l’histoire est racontée par Lemnoy Snicket, interprété ici par le brillantissime Patrick Warburton, acteur peu connu qui fait cependant beaucoup de doublages de dessins animés. Incroyable, il apporte une touche d’humour noir (en plus du reste!) à cette histoire rocambolesque.

La série repose sur un humour décalé, absurde et grotesque presque comme un cirque ou une foire. C’est souvent too much, mais l’ensemble fonctionne au final vraiment bien!

Évidemment, Neil Patrick Harris porte beaucoup la série. Il est excellent en Comte Olaf et s’il exagère en mimiques et manières (en même temps il joue le rôle d’un prétendu acteur de théâtre), il surjoue beaucoup moins que Carrey dans le film.

Il est drôle, très drôle, mais finalement plus quand il est en Olaf, car tous ses personnages ne sont pas réussis. On retiendra quand même Stephano et le touchant Capitaine Sham où Harris joue à fond la carte du romantisme.

Si jusque là tout allait bien, il y a cependant un point négatif au tableau; un point même un peu embêtant, car ce sont les enfants Baudelaire… Les trois jeunes acteurs castés sont assez insipides et manquent vraiment de charisme. Emily Browning dans le film était beaucoup plus charmante que Malina Weissman qui joue toujours, toujours pareil! Mais comme ils ne sont pas passifs, toujours dans l’action à trouver des idées pour sortir des situations les plus incongrues, on arrive quand même à les apprécier et à suivre avec intérêt leurs aventures.

Il y a quand même un ventre mou aux épisodes 5 et 6 (Ouragan sur le lac), car l’action devient à ce moment-là trop répétitive avec le personnage de Tante Joséphine qui n’est pas très attachant contrairement aux autres tuteurs. Le tout manque un peu de piment et la fin de la seconde partie est bâclée. Le dernier épisode est une très belle surprise avec un twist incroyable auquel personne ne pouvait s’attendre! On est un peu déçu cependant du cliffhanger pas très bien maîtrisé. Toutefois, la suite laisse présager de nouvelles aventures palpitantes et de belles découvertes quant au passé des parents Baudelaire…

Un soin tout particulier a été apporté à la mise en scène et à l’esthétique de la série. Si le film de 2004 était visuellement réussi , la barre a été relevée ici avec de sublimes décors, mais aussi de nombreux détails qui donnent corps à ce monde étrange. Le terrarium est magnifique tout comme la bibliothèque du juge. Le travail effectué n’est pas surprenant quand on sait que l’un des créateurs de la série (Barry Sonnenfeld) a été le réalisateur de Pushing Daisies!

Cela se ressent dès l’ouverture avec un magnifique générique, chanté par Neil Patrick Harris en personne!

CONCLUSION

La première saison de cette série est une bonne réussite malgré quelques défauts scénaristiques et un casting pas toujours au top.

Les saisons 2 et 3 sont déjà prévues et la seconde est en cours d’écriture. À suivre…

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Créée par Daniel Handler et Barry Sonnenfeld

avec Neil Patrick Harris, Patrick Warburton, Mila Weissman, Louis Hynes

Netflix

À propos Arwen

Je m’appelle Arwen et j\’ai 22 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste et c’est ce que je suis ! J’ai travaillé entre autre pour Canal J et Xilam (Les Zinzins de l’espace ou Oggy). Je développe également mes écrits en littérature jeunesse, genre dans lequel je me sens le plus à l’aise. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr. Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je travaille depuis deux ans pour le webzine Khimaira pour lequel je suis principalement chroniqueuse cinéma. Mon actualité: un album jeunesse illustré en cours d’édition et la mise en place de mon premier roman pour la jeunesse.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Wonder Woman – Patty Jenkins

Une guerrière Amazone venue du fond des âges décide de combattre auprès des humains contre ...

Watch Dragon ball super