Accueil / L’épée qui ne dort jamais – Les Chevaliers de Myth Drannor Livre III – Ed Greenwood

L’épée qui ne dort jamais – Les Chevaliers de Myth Drannor Livre III – Ed Greenwood

Retour de notre compagnie de chevaliers pour un dernier opus de leurs aventures au service de la Couronne du Cormyr, un final qui va demander à nos héros de faire appel à toutes leurs compétences pour réussir à se sortir indemnes des pièges qu’Ed Greenwood leur tend au fil des chapitres.

L’éditeur a fait appel à un troisième traducteur pour la dernière de cette trilogie : Tristan Lahière. Sans aucune remise en cause de la qualité du travail de ce traducteur, je trouve fatigante cette habitude chez certains éditeurs de ne pas savoir faire confiance à la même personne pour assurer une traduction intégrale d’une trilogie. N’oublions pas que le traducteur est aussi celui qui doit nous faire ressortir l’ensemble de ce que l’auteur original a voulu transmettre dans son ouvrage. Il me parait plus évident et pour le traducteur et pour le lecteur (mais est-il un facteur important de l’équation ?) d’avoir la même vision du style et de l’écriture d’un écrivain que de passer d’une sensibilité à l’autre avec en plus la difficulté pour les traducteurs de s’insérer au sein d’un travail déjà entamé par d’autres. Je n’ose supposer que de basses contingences économiques sont à l’origine de cette politique.

Il est à noter, que par contre, Milady est restée fidèle à l’illustrateur original Matt Stewart pour les trois couvertures (les droits sont peut-être tombés dans le domaine public).

Bon, je brise là sur ce thème et je repasse à ce qui est l’essence d’une chronique : le roman.

La quatrième de couverture reste égale et donne toujours envie de se plonger dans l’ouvrage :

« Les Chevalier de Myth Drannor sont bien loin du cadre paisible et confortable de leur Espar natale. Engagés par le toi du Cormyr et adoubés par la reine, ils ont conquis fièrement leurs galons d’aventuriers. Mais ont-ils pour autant la trempe d’authentiques héros ? Jusqu’ici, ils ont su triompher de la magie noire et des complots, mais un  héros digne de ce nom ne se contente pas de victoires fortuites. Il doit sans cesse pour chasser le mal… car l’épée d’un vrai héros ne dort jamais. »

Après un sauvetage épique de la famille royale à la fin de l’opus précédent, nos héros ne sont toujours pas plus en odeur de sainteté auprès de Vandergahast. Celui-ci les bannit à nouveau du royaume et met à leurs trousses une troupe de dragons royaux chargés de s’assurer qu’ils quittent bien le Cormyr, morts ou vifs.

Ils vont devoir affronter les uns après les autres tous les adversaires qu’ils se sont faits au cours de leurs pérégrinations précédentes : les sbires de nobles déchus, le père de l’amour perdu de Florin, le vieux fantôme, le Chef des Zents et non des moindres Vandergahast lui-même.

Nos héros sont plaisants à retrouver et la progression de chaque personnage se poursuit avec bonheur. On voit se dessiner le futur de cette compagnie et il est clair que nous les retrouverons dans d’autres aventures. Voleuse et forestier se rapprochent l’un de l’autre et Pennae devient de plus en plus intrépide. Nos deux prêtres, même s’ils restent les mêmes dans leur réparties humoristiques et pleines de dérision acquièrent petit à petit une profondeur et l’on sent poindre chez eux les grands thaumaturges qu’ils sont destinés à devenir.  Isif, la grande guerrière est égale à elle-même et demeure le point d’ancrage de notre petite troupe. Notre belle sorcière se rapproche de plus en plus d’un certain prêtre et devient au fil de l’aventure de plus en plus experte dans le lancer de sorts dévastateurs. Enfin le mystère Vandergahast demeure et ce n’est pas dans ce chapitre que nous en aurons la solution. La question demeure de savoir s’il est au service du Royaume et de ses dirigeants ou si ce sont eux qui sont au service de la magie et de son plus grand représentant.

Comme ses prédécesseurs, le roman est agréable à lire, et on se prend vite au jeu de ces récits pleins d’humour et de truculence. Au final, une belle trilogie qui fait honneur aux Royaumes oubliés.

L’épée qui ne dort jamais
Les Chevaliers de Myth Drannor – Livre III
Ed Greenwood
Milady
19,50€

À propos Madtrader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

T.I.M.E. STORIES : Lumen Fidei

« T.I.M.E. STORIES : Lumen Fidei » N.T. 1419 : La Reconquista prend fin en ...

Watch Dragon ball super