Home / Interviews / Le métal et l’engagement : United Riders

Le métal et l’engagement : United Riders

Je cherchais une association qui s’occupait des SDF, loin des poncifs, mais non moins important Secours Populaire, Croix Rouge et compagnie. C’était pas évident mais j’étais sûre qu’il devait bien y avoir un métalleu.se ou une association qui aurait à coeur de s’occuper des SDF.
Lorsque l’on m’a parlé de United Riders, j’ai sauté sauté au plafond, de joie. [Merci les copains!] Réussir à allier autant de passions et d’engagement, c’est tout bonnement extraordinaire : la moto, la musique, le don de soi, l’aide aux autres et un travail. C’est pour moi, un véritable tour de force.

J’ai contacté l’association et un rendez vous a été fixé à la salle Dennis Hopper près de Montreuil, comme ça, simplement, et en plus, comble du luxe, il y avait concert ce soir-là.
La salle est immense, meublée avec de la récup : des canapés, des chaises, des fauteuils de tous styles, des lustres et de quoi boire et se restaurer. Et aussi un baby-foot!
C’est dans cette salle atypique au son nickel et sur fond de Pink Floyd que j’ai pu discuter avec Stéphane alias Titi. Le groupe ce soir là, c’était Blanc Nègre, au répertoire blues rock 70s et 80s, qui nous a gratifié d’une magistrale reprise des Floyd. Une belle soirée intimiste et surprenante durant laquelle j’ai parlé véganisme, engagement, fraternité des bikers et j’ai compris que cette association était l’affaire de cœur de tous. J’ai été accueilli par des personnes chaleureuses, bienveillantes, généreuses et pleine de bonne humeur. Les bikers ont du cœur : c’est pas une légende. Bienvenu chez les United Riders!

Emaginarock : “Bonjour Stéphane, merci de me rencontrer. Est ce que tu peux te présenter, toi et United Riders? »

Stéphane : Donc moi je suis Stéphane le président d’United Riders, c’est né de la Fédération des Bikers de France. En fait, On est un groupe de copains et on avait envie de faire quelque chose d’utile vraiment et on est venu à faire du caritatif avec Nico le président de la…
[Nico arrive à ce moment pour dire bonjour] Voilà avec Nico, on a fondé les United Riders parce que… parce qu’il était là.
Nico : [rire] J’étais là, j’étais là et boooh!!!
Rire
[Nico repart] Voilà c’est l’ex-président de la Fédération des Bikers de France qui revient doucement… Mais … Voilà c’est né comme ça.

Emaginarock : D’accord ! Et cela fait combien de temps que l’asso existe?

Stéphane Ca fait un an et demi pour United Riders et la Fédération des Bikers de France ça fait 7 ans

Emaginarock : Et comment ça vous est venu de monter United Riders en fait, concrètement, une envie?

Stéphane : Une envie. C’est ce qu’ont toujours fait les bikers: c’est l’unité, c’est l’aide c’est l’entraide. Depuis toujours on fait ça. Donc, euh… on l’a créée pour faire du caritatif.

Emaginarock : Et ce lieu?

Stéphane En démarchant. On l’a trouvé car c’est une demande. On a besoin de ce lieu pour se rencontrer, faire des concerts. C’est toujours la musique, le rock n’ Roll… C’est surtout ça les bikers.

Emaginarock : Comment sont les retours par rapports à vos actions. Vous faites quoi comme actions d’abord ?

Stéphane En fait… On apporte… Oh put**!
[Blanc Nègre est en pleine balance, on a toujours Pink Floyd en fond et c’est assez magique Stéphane vibre au son de la gratte] On apporte des vêtements à tous les SDF, on apporte du social, on les rencontre, ils nous attendent. C’est venu, il y a un besoin. Je sais pas quoi dire d’autre.

Emaginarock : Les retours ?

Stéphane On a beaucoup de retour. Ouais… beaucoup, beaucoup. On a beaucoup de dons. On a récolté beaucoup d’eau pour St Barth et St Martin. En une journée, on a récupéré.. Je sais plus… 500-600 litres d’eau qu’on a envoyé là bas. Donc, on fait plein de choses comme ça. Dès qu’on a besoin de nous, on est là.

Emaginarock : C’est génial!… Votre moyen de communication le plus efficace c’est les concerts ou…

Stéphane C’est Facebook. On a un site, mais c’est surtout Facebook

Emaginarock : En parlant des concerts, du coup, j’ai vu sur la page Facebook que vous en faisiez de temps en temps et puis tu m’as dit que tu en faisais tous les week end, Comment ça se passe avec les métalleux et les rockeurs ? 

Stéphane Ca se passe super bien!

Emaginarock : C’est eux qui vous demande pour venir jouer ?

Stéphane : Oui! De plus en plus. Aujourd’hui, ils veulent venir jouer dans cette salle là car elle est vraiment extraordinaire et on accepte tout le monde. Donc c’est la musique du monde : du rock, du métal du reggae, de la musique africaine… Comme je disais tout à l’heure, sauf de la variété française pour l’instant. Ca viendra peut être.

Emaginarock : Est-ce que les groupes qui vous contactent souhaitent à chaque fois participer à votre action ou c’est juste parce qu’ils ont envie de jouer ?

Stéphane Ils viennent juste parce qu’ils ont envie de jouer et y en a d’autres comme les métalleux. On a rencontré un groupe qui a trouvé que ce qu’on faisait, c’était extraordinaire ce qu’on faisait, donc ils nous ont branché avec plusieurs personnes.

Emaginarock : Quel souvenir tu gardes de cette soirée là ?

Stéphane J’ai trouvé ça extraordinaire le métal en direct. C’est pas ce que j’écoute le plus souvent parce que, c’est plutôt « ça » que j’écoute. Mais le métal, j’ai trouvé ça extra, vraiment une bonne ambiance, une bonne énergie. Vraiment extraordinaire.

Emaginarock : Tu écoutes surtout du 70s si je comprend bien ?

Stéphane Led Zep, les Floyd, surtout le coté britannique et aussi beaucoup de rockabilly.

Emaginarock : Je change complètement de sujet, mais où est ce qu’on peut trouver votre agenda ? Sur internet aussi, sur Facebook ?

Stéphane Ouais, on l’a pas encore créer mais on va le faire. Mais c’est sur Facebook : on a une page Facebook pour l’espace Dennis Hopper. Donc ce sera tous les concerts qui seront notés dessus et on communique dessus. Concernant United Riders, on a une page aussi.

Emaginarock : Question bête mais comment on fait pour vous soutenir, si on a envie ?

Stéphane Eh bien on nous envoie des dons, ou on nous rencontre. On a un point de rencontre tous les mercredis soirs : on est au Remontalou c’est au 82 avenue Daumesnil. Là on se fait une gamelle tous les soirs, donc il y a plein d’United Riders. On peut ramener des vêtements, des objets de premières nécessité, d’hygiène… Voilà. S’il y a des infirmiers et infirmières, des docteurs qui veulent venir avec nous pour donner des soins aux gens qui en ont hyper besoin, on est partant.

Emaginarock : Le prochain évènement en rapport avec la musique, c’est quoi ?

Stéphane En relation avec la musique…. C’est tout le temps les deux! On est jamais sans musique…. Les actions, on les fait sans musique, évidement, parce que bon, voilà quoi.. Mais, quand on fait une soirée caritative, ou pour des appels de dons : on organise toujours un concert. On se débrouille toujours pour avoir des groupes.

Emaginarock : Tout à l’heure , tu m’as parlé du logo…

Stéphane Alors, le logo représente l’ONU, quand on regarde bien. L’ONU dans une roue. Et le sabre c’est le coté seigneur. Les ailes c’est la liberté

Emaginarock : Classe ! Et du coup l’idée, la volonté, c’est d’arriver à la même hauteur que Sea Sheperd c’est ça ?

Stéphane C’est ça. C’est vraiment d’arriver à ce niveau là.

Emaginarock : Pourquoi ?

Stéphane Sea Shepherd c’est un exemple. On aime ou on aime pas. Mais c’est vraiment un exemple : ils sont arrivés au top comme Greenpeace. C’est ce qu’on veut être dans le milieu de l’aide et du caritatif. Et pour une fois qu’il y a une idée qui part pas des Etats-Unis mais de la France et qu’au final cela fasse l’inverse, ça s’est jamais fait, c’est extraordinaire.

Emaginarock : Sea Shepherd ils sont présents sur le HellFest, ils ont un stand et ils sont passés sur un autre festival métal comme le Motocultor. Vous pensez que vous allez suivre ce chemin aussi?

Stéphane Alors l’idée ce serait de faire comme on sait faire nous. On est en train de travailler dessus. Faire aussi un truc sur 3-4 jours en France, on a posé l’idée. On y travaille. Nous, on veut être libre, dépendre de personne. Etre libre.On a besoin de gens qui nous aident, nous soutiennent mais on veut pas aller vers les autres comme ça. On est pas a vendre.

Emaginarock : Un mot pour la fin?

Stéphane : Non. Comme ça, non.

Emaginarock : Vive la musique alors ?

Stéphane Vive la musique!

Emaginarock : Merci beaucoup Stéphane !

A noter

Site internet
Facebook
Une vidéo sur Youtube : run en moto des United riders en Père Noel pour les enfants malades.
Le QG :
Espace Denis Hopper,
6 Rue de l’épine prolongée, Bagnolet, face au parc.
Le point de rencontre :
Le Remontalou
82 rue Daumesnil, 75012 Paris

A lire également : Un reportage photo dans le magazine Free Way du 4 juillet 2017

About Jehleen

Bonjour je m’appelle Jeh’ j’ai 29 ans bientôt 32 et j’aime les hyènes. Parce que les hyènes c’est un animal dont on parle jamais alors…..
Passionnée de SF (films, série télé, livres!), de vieux films et de musique, grande amatrice de mangas et films asiatiques (Takeshi Kitano, Wong Kar Wai), de chats. Je suis touche à tout mais le métal reste mon point d’ancrage. Un peu geek à mes heures (les MMO, c’est mal m’voyez) avec un humour particulier, normal quand on oscille entre les Monty Python et South Park. j’aime les défis, le premier était de me lancer et communiquer ma passion, me voilà sur E maginarock, le suivant sera d’apprendre un instrument de musique. Keep smiling, keep on rocking!

Check Also

Entretien avec Sam, Yannick et Damien de Point Mort

eMaginarock : Nous allons commencer par le plus simple, présentez vous. Point Mort : Sam …

2 comments

  1. top article, par contre l’adresse c’est 6 rue de l’epine prolongee. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *