Home / Le Fantôme du Roi – Les Pierres de Sang T1 – David Gemmell

Le Fantôme du Roi – Les Pierres de Sang T1 – David Gemmell

Encore un roman de David Gemmell. L’auteur fétiche de Bragelonne remet le couvert avec un nouveau récit, toujours plus passionnant. Mais cette fois j’ai eu quelques doute en attaquant la lecture puisque l’auteur parle d’une réécriture du mythe arthurien. Nonobstant le fait qu’il soit britannique et un excellent auteur de fantasy, je craignais clairement de me retrouver avec une énième interprétation de la légende arthurienne. Ce type de travail a déjà fort bien été fait et la manne de ce récit s’est quelque peu épuisée. Je me demandais donc clairement ce que l’auteur allait pouvoir produire à la suite de son postulat, tout en craignant le pire…

La couverture est signée Didier Graffet, comme pour tous les romans de cet auteur. Egal à son habitude il nous propose un lac gelé dans lequel est plantée une épée. Figurative, extrêmement détaillée, et poétique, cette illustration reste dans la veine de ce qui a notamment été fait pour le cycle Drenaï. De fort bon goût, la couverture s’accompagne d’une présentation qui ne s’encombre pas de fioritures :

La terreur et le chaos frappent le royaume. Le roi a été assassiné par des traîtres et l’Épée de pouvoir a disparu par-delà le Cercle des Brumes. Les armées d’invasion se fraient un chemin sanglant à travers le pays, guidées par la Reine Sorcière et un terrible seigneur mort-vivant.
Le seul espoir repose sur le jeune Thuro. Le sang des rois coule dans ses veines. Son destin lui commande de rassembler une armée fantomatique pour défaire les sbires monstrueux de la Reine Sorcière. Et le seul homme capable de l’y préparer n’est autre que Culain, le guerrier de la montagne, car lui seul connaît le terrible secret de la Reine Sorcière…

Voici donc un autre récit de fantasy arthurienne, me suis-je dis en poussant la couverture pour entamer ma lecture. Et comme je le disais plus haut, j’ai redouté le pire. Toutefois l’ensemble me semble de prime abord cohérent et surtout je suis immédiatement entré dans le récit. Car David Gemmell ne s’est en rien contenté d’une simple reprise du mythe. Au contraire il crée son récit dans une fantasy assez classique : un roi assassiné, son fils sauvé par un héros dont on ignore longtemps sa véritable nature, la magie est de la partie,… Et pourtant il insère de ci-de là des éléments du cycle qui pourront paraître au lecteur légèrement forcé. C’est en tout cas la sensation que j’ai eu notamment concernant la Dame du Lac et le récit de la redécouverte de l’épée. J’ai vraiment eu la sensation que l’auteur tenait à coller un minimum à son inspiration originelle au lieu de s’en détacher complètement, ce que j’ai trouvé dommage.

Mais au-delà de ces éléments je me suis trouvé face à un excellent récit de fantasy, particulièrement bien écrit, doté d’un scénario puissant et de personnages charismatiques. Telle est d’ailleurs la clé d’un roman de David Gemmell (même si j’ai parfois l’impression de me répéter de chronique en chronique) : les personnages, leurs défauts, leurs atouts, sont au centre du récit et le fond avancer au sein de l’univers créé. Bien trop d’auteurs accordent un soin très minutieux à la création de leur univers à l’aide de cartes, de descriptions poussées, parfois ennuyeuses,… alors qu’un bon scénario de fantasy est simple à monter. J’ai le plus grand respect pour des auteurs comme Georges R. R. Martin qui a réussi à créer l’univers du Trône de Fer à partir de rien, en s’appuyant sur des personnages aux individualités fortes. Même si les univers de David Gemmell sont nettement plus simples je place es deux auteurs à égalité dans une catégorie « Créateurs d’univers » de mon esprit.

Le Fantôme du Roi est un roman qui a su me surprendre, ce qui est de plus en plus rare. J’attendais quelque chose de connu, donc sans grande découverte et finalement je me suis retrouvé à dévorer les pages de ce premier tome. J’ai une seule hâte désormais : découvrir la suite car l’auteur nous laisse sur un cliffhanger scénaristique fort intéressant mais qui appelle à conclusion rapide dans un second opus que Bragelonne nous fait la grâce de publier un mois après. Que demander de mieux ?

Le Fantôme du Roi
Les Pierres de Sang T1
David Gemmell
Bragelonne
?? €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Un éclat de givre (Folio SF) – Estelle Faye

  Attention Gros coup de cœur de fin d’année. Un éclat de givre est un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *