Accueil / Livres / Le Club Vesuvius – Mark Gatiss

Le Club Vesuvius – Mark Gatiss

1502-vesuvius_orgLucifer Box
Portraitiste de talent, dandy, bel esprit, mauvais garçon… et le plus irrésistible des agents secrets de Sa Majesté. Lorsque les meilleurs scientifiques du royaume sont mystérieusement assassines, Lucifer se lance dans une enquête trépidante, des clubs de gentlemen londoniens aux bas-fonds volcaniques de Naples, tout en déterminant la façon la plus seyante de porter un oeillet blanc a sa boutonnière. 

Une immersion étourdissante dans les arcanes d’un ordre occulte aux pratiques décadentes – et de ses secrets les plus sulfureux.

Dès le début, Mark Gatiss captive le lecteur : Lucifer Box s’adresse directement à lui et démontre un certain sens de l’humour, pas de quoi se plier de rire pour autant contrairement à ce que dit The Times Litterary Supplement. De quoi sourire oui, comme si le lecteur se trouvait devant un épisode de Doctor Who ou de Sherlock. Ou alors, c’est la mayonnaise qui n’a pas pris avec la traduction. Retranscrire parfaitement le sens de l’humour anglais est un exercice très difficile. Heureusement, le style fluide pardonne ce point. 

Lucifer Box annonce très rapidement la couleur : c’est un portraitiste de talent oui, mais aussi un agent secret au service la Couronne. C’est donc en Angleterre, au début du XXème siècle, qu’a lieu le récit. Il ne s’agit donc pas de l’époque victorienne puisque celle-ci s’est terminée en 1901, mais d’une époque post-victorienne. Cependant, le changement arrivant doucement, des traces sont inévitablement encore présentes. Par exemple, la mode commence à s’aventurer doucement vers un nouveau style, les dandys et ladys ayant en effet du mal à s’habituer aux nouvelles lubies vestimentaires, parfois jugées extravagantes !

Les clubs où il fait bon de se divertir sont eux aussi encore encrer dans les moeurs. Le Club de la Grenade et le Club Vesuvius ne dérogent pas à cette règle. Alcool et décadence sont au rendez-vous. Assez de quoi détendre Lucifer après une mission réussie. Car si Lucifer est un portraitiste et agent secret, c’est aussi un homme qui n’a pas peur du regard tout comme du jugement des autres et qui se laissent donc aller à certaines activités choquantes pour la société. Être agent secret a des avantages qu’il sait saisir : Lucifer Box ne manque pas les occasions d’en profiter et sait se montrer arrogant et libertin mais tout autant attachant.

Mark Gatiss signe une œuvre fraichement divertissante dotée d’autodérision et de sarcasmes avec des situations parfois cocasses et décadentes sans pour autant que ce soit too much. Le club Vesuvius est pétillant, parfait pour passer un bon moment plein de « fraîcheur » (entre guillemets car attendez-vous à attraper quelques coups de chaleur). Richement décoré avec sa tranche dorée et ses coins arrondis, l’objet saura séduire tout autant que Lucifer Box. Pour ceux et celles qui n’aiment pas se prendre la tête et qui n’ont pas peur de briser les codes en société (et si vous êtes homophobes, passez votre chemin !).

Une aventure de Lucifer Box – Le Club Vesuvius
Mark Gatis
Traduction de Laurence Boischot
Éditions Bragelonne
25, 00 €

À propos Élise_J.

La culture de l'imaginaire a toujours fait partie des passions d'Élise. Tout a commencé avec Buffy contre les vampires, X-Files et Harry Potter qui l’ont accompagnée durant son adolescence. Critique littéraire spécialisée dans l'imaginaire, Élise éprouve un réel bonheur de se plonger dans le fantastique et la science-fiction, avec aujourd'hui une nette préférence pour l'uchronie et le Steampunk.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sombres cités souterraines – Lisa Goldstein

Les romans mêlant urban-fantasy et mythologies sont nombreux bien évidemment, les croyances populaires étant un ...

Watch Dragon ball super