Home / Livres / BD, comics & mangas / L’Attaque des Titans – Outside – Hajime Isayama

L’Attaque des Titans – Outside – Hajime Isayama

isayamalattaquedestitansoutsideL’Attaque des Titans est devenu un manga de référence. Et l’univers qu’il porte méritait bien deux guides officiels tant il est dense. Après Inside qui a déjà été évoqué ici, c’est au tour d’Outside d’être sous nos projecteurs. Les quatre premières pages sur papier fort nous propose un exercice de découpage-collage pour obtenir la tête du titan colossal. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement je ne trouve rien de plus horrible que de sacrifier un ouvrage, même partiellement, à quelque pratique manuelle, aussi habile soit-elle. Comment dire… depuis que j’ai cessé de m’échiner sur des livres de coloriage, je n’apprécie plus l’idée d’altérer un ouvrage quel qu’il soit.

Ceci étant, nous attaquons fort avec une interview d’Hajime Isayama qui évoque son enfance et comment il est devenu mangaka. Il nous présente ses sources d’inspiration, et certaines ne manqueront pas d’étonner le lecteur de cette série. De même, il retrace la naissance de l’idée de ce monde concentrationnaire où les humains sont traqués par les Titans. De ses terreurs d’enfance, de ses lectures et visionnages, nous voyons comment peu à peu l’univers de L’Attaque des Titans s’est bâti. En outre, il nous explique ses choix en termes de trame narrative, notamment dictés par la crainte de voir la série interrompue par l’éditeur.

A titre personnel, il aurait préféré faire un récit chronologique plutôt que de privilégier les scènes d’action, mais c’est bien l’accroche que les lecteurs et l’éditeur attendaient. Il a depuis pu réaliser son œuvre comme il l’entendait initialement, car l’animé reprend sa conception première de l’œuvre. Nous découvrons des esquisses de l’auteur qui furent proposées à l’équipe de l’animé qui les a mis en œuvre et d’ailleurs, l’animé a permis à Hajime Isayama de mieux visualiser les choses et de corriger les postures de certains personnages dans le manga.

Ces personnages bénéficient ici de nouvelles fiches personnelles. Cela s’inscrit dans la continuité des premières fiches parues dans le volume Inside. Certains se prêtent à des interviews virtuelles. Cette partie interviews peut certes intéresser les fans, mais, à mon sens, occupe surtout de l’espace pour que la publication fasse le nombre de pages qu’on attend d’elle. Bien plus intéressant, l’éditeur japonais présente sa rencontre avec l’œuvre du mangaka et ses relations devenues apaisée avec ce dernier. Voilà une belle histoire littéraire comme on les aime. Pour revenir dans l’univers de ce manga un guide de l’armée nous est aussi soumis avec les explications sur les différents corps qui s’y côtoient, et parfois s’opposent. On retrouve avec plaisir les schémas qui éclairaient les premiers volumes tant en matière de stratégie qu’en description des armes à leur disposition.

De nombreux autres éléments sont portés à l’attention des fans de la série. Dans l’humour, nous pourrons citer la transposition des héros dans d’autres fonctions, par exemple. Dans l’émotion, et c’est ce que je retiens surtout de ce volume, plutôt que de nous fournir des bonus incompréhensibles et tournant à la private joke comme le font trop d’auteurs de mangas, Hajime Isayama nous livre les 54 pages d’esquisses originales de ce qu’aurait dû être le premier épisode de L’Attaque des Titans. Un volume intéressant, surtout par l’aspect créatif, qui permet de se resituer dans ce riche univers.

L’Attaque des Titans – Outside
Hajime Isayama
Traduction par Emmanuel Bonavita
Editions Pika
2015

8,50 €

About Chris

Chris a toujours apprécié les littératures de l’imaginaire, mais il lit également d’autres genres pour son plus grand plaisir. Il préfère le terme de critique à celui de chronique qui lui semble toujours trop consensuel. Non qu’il dise systématiquement du mal des auteurs, mais quand il tient une bonne daube ou une resucée maladroite alors il laisse la plume glisser dans de bien sombres humeurs. Comme tout lecteur passionné – ça lui arrive parfois – il n’aime rien tant que de devenir festivalier et d’aller à la rencontre des auteurs. Chris participe de temps à autre à des appels à texte et s’intéresse depuis peu à la photographie, histoire d’apprendre à cerner l’essentiel d’une situation comme d’un lieu. Enfin, il aime plus que tout le transgenre et espère avec une certaine impatience pouvoir être à l’origine de la découverte d’un auteur qui aurait l’audace d’écrire un roman policier avec des sorcières, des mutants et bien entendu quelques créatures extraterrestres aux mœurs exotiques, à défaut d’être douteuses.

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *