Accueil / Livres / La ville sous globe – Edmond Hamilton

La ville sous globe – Edmond Hamilton

la-ville-sous-globeLors des premiers instants d’un conflit nucléaire généralisé, une bombe supratomique explose au-dessus de la petite cité de Middletown. Mais au lieu de réduire la ville en cendres, la déflagration l’efface de la surface du globe pour la transporter ailleurs ou plutôt en d’autres temps. Ses habitants doivent en effet se rendre à l’évidence : Middletown est devenue une oasis du XXe siècle sur une Terre mourante et désolée, à des millions d’années dans le futur. Très vite, ils découvrent, au-delà des montagnes, une étrange cité abandonnée, construite sous un dôme et remplie de merveilles technologiques susceptibles d’assurer leur survie dans ce contexte extraordinaire. Jusqu’au jour, où, ils reçoivent une communication venue de l’espace…

Brassant avec brio les thèmes majeurs de la science-fiction de l’âge d’or dans un contexte marqué par la peur de l’atome, La Ville sous globe est sans doute, par sa profonde humanité, le roman le plus subtil d’Hamilton, comparable au magnifique La Cité et les Astres d’Arthur C. Clarke.

La science-fiction littéraire permet non seulement de s’évader mais aussi de défendre des théories scientifiques. La ville sous globe, est un roman d’Edmond Hamilton, publié pour la première fois en 1952. Et les années 50 ont été l’époque de la parution de grandes œuvres littéraires de science-fiction. La seconde guerre mondiale a entrainé de la peur et de l’incompréhension dans les foyers américains : la science, selon comment l’Homme s’en sert, peut détruire une humanité toute entière.

Le titre peut faire penser à un énième Under the dome. Mais vu la date de publication de ces deux oeuvres, ce serait une grossière erreur de s’attarder sur ce détail, d’autant qu’après lecture de La ville sous globe cela n’a rien à voir avec le roman de Stephen King. Si les théories sur l’univers, sur l’avenir de l’humanité à l’échelle spatiale vous intéressent ou vous passionnent, La ville sous globe saura vous séduire.

Découvrez un univers très futuriste dans une ambiance désolée : les derniers survivants de la Terre sont menacés de quitter leur Terre Mère sous l’ordre d’évacuation établie par une fédération spatiale. Imaginez : le lendemain d’une explosion supratomique que vous avez à peine ressentie, vous vous réveillez pour découvrir que votre ville est la seule qui a survécue tout en ayant fait un bon dans un futur datant de plusieurs millions d’années sur une Terre refroidie et dévastée, sans soleil et avec une lune trop proche pour être vraie.

La lecture est immersive : le roman se dévore très vite et les personnages sont attachants, les humanoïdes tout comme les terriens. La ville sous globe est un roman extra-terrestre : malgré ses imperfections telles que les explications trop hâtives et trop faciles mais qui tiennent quand même la route (du moins pour les non scientifiques passionnés par l’univers, à vérifier si l’effet est le même pour les scientifique), on prend tout de même un certain plaisir à vouloir connaître le déroulement de l’histoire.

La ville sous globe plaira sans aucun doute aux amateurs à l’âme scientifique qui s’interrogent sur la vie extra-terrestre dès qu’ils observent les étoiles infinies du ciel.


La ville sous globe
Edmond Hamilton
Terre de Brume
Traduction : Catherine Grégoire
Illustration : Éric Scala
17,00 €

À propos Élise_J.

La culture de l'imaginaire a toujours fait partie des passions d'Élise. Tout a commencé avec Buffy contre les vampires, X-Files et Harry Potter qui l’ont accompagnée durant son adolescence. Critique littéraire spécialisée dans l'imaginaire, Élise éprouve un réel bonheur de se plonger dans le fantastique et la science-fiction, avec aujourd'hui une nette préférence pour l'uchronie et le Steampunk.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tout ce qui tombe du ciel – Francis Mizio

  Initialement publié chez Mango au tout début du millénaire, repris par la suite au ...

Watch Dragon ball super