Home / Livres / Fantasy / La Traque de l’Ombre – Sarah Ash

La Traque de l’Ombre – Sarah Ash

La version poche de ce roman de Sarah Ash, préquelle à son cycle des Larmes d’Artamon vient de sortir au format poche dans la collection fantasy des éditions Le Livre de Poche. Les Larmes d’Artamon ont déjà connu un succès mondial, proposant une fantasy décomplexée, surprenante et pourtant particulièrement savoureuse. Je vous invite donc à découvrir cette grande aventure, ce one-shot de talent que Sarah Ash nous propose…

Commençons comme à notre habitude par la couverture. Signée par Didier Graffet elle illustre à merveille les aspects aériens de ce roman même si une couverture plus sombre aurait pu également convenir. Je pense sincèrement qu’il parviendra avec cette illustration à attirer le lecteur vers ce roman, ce qui est une excellente chose au vu de ses qualités.

Ce sont justement de ces qualités que nous allons parler maintenant, juste après la lecture du quatrième de couverture qui vous mettra dans l’ambiance assez spéciale de La Traque de l’Ombre : À « Francia, les cendres d’un immense bûcher fument encore. Les mages du royaume ont péri dans les flammes. Seul Rieuk Mordiern, un apprenti alchimiste, a survécu. Ses incroyables pouvoirs seront à l’origine d’une nouvelle forme de magie, que les alliances douteuses du jeune homme rendront plus dangereuse que jamais. Ailleurs dans le royaume, un guerrier recueille une orpheline. Il est loin de se douter que cette fille d’un mage assassiné est protégée par un puissant esprit, et que, poussée par la vengeance, elle se servira de sa voix merveilleuse pour devenir une arme tranchante, braquée sur l’homme qu’elle hait de toute son âme… »

Deux personnages, deux tempéraments et deux histoires qui vont nous emmener loin au sein d’une grande saga. Car c’est bien ce que nous propose Sarah Ash à travers ce roman de plus de 600 pages : découvrir une grandiose saga, un de ces romans rares dignes de grands auteurs, qui se suffisent à eux-mêmes et qui pourtant parviennent à enjôler lecteur, à l’emporter loin des frontières son univers et à vraiment lui donner la sensation de vivre l’histoire. Suivre Ruek et Klervie/Célestine est un plaisir rare. Alors bien sûr les grands classiques de la quête d’initiation sont présents mais l’auteure parvient à les rendre tout de même intéressants en multipliant les thématiques de l’intrigue, en développant des concepts religieux passionnants.

La traduction de Colette Carrière est excellente et elle a visiblement su rendre le style très fleuri et agréable à lire de cette auteure à l’immense talent, à la fois créatif et littéraire.

Alors bien sûr ce roman n’est pas exempt de défauts : la présence religieuse monothéiste peut surprendre le lecteur car beaucoup de roman de fantasy prennent le parti du polythéisme. Autre détail : le recueil de Klervie par les Sœurs est une ficelle un peu trop facile à mon goût et cela m’a un peu déçu. Pas la suite cette « adoption se justifie totalement bien entendu mais l’usage de cette ficelle peut surprendre…

La Traque de l’Ombre est un excellent roman et également une magnifique préquelle à la saga des Larmes d’Artamon. N’ayant pas encore découvert cette dernière je dois dire que cela m’a donné très envie de découvrir cette trilogie qui a  séduite de nombreux lecteurs…

La Traque de l’Ombre
Avant les Larmes d’Artamon
Sarah Ash
Le Livre de Poche

7,50 €

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Chapitre 1 : Les Elues – The Circle – Sara B. Elfgren & Mats Strandberg

Petite lecture poche à l’approche de l’été qui est fort agréable et nous vient de …

Le Guide Lovecraft – Christophe Thill

  On connaît Christophe Thill, co-fondateur avec Thomas Bauduret des éditions Malpertuis, grand connaisseur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *