Home / Livres / Fantasy / La Porte – Karim Berrouka

La Porte – Karim Berrouka

Faire rire en parlant de monstres, de nains et autres créatures bizarre n’est pas donné à tous. Karim Berrouka fait partie de ces auteurs qui par un simple trait de plume acéré peuvent faire rire leurs lecteurs aux éclats. La Porte, publié dans la collection Novella de Griffe d’encre, a donc cette faculté de ne pas cesser de dérider la personne qui ose pousser, cette couverture bleue. Le simple quatrième de couverture donne une idée assez précise de l’état d’esprit de l’auteur et la manière dont sa novella va vous surprendre :

« Un nain tout de métal bardé errant dans le désert, deux Loups-Garous philosophes – et une légère crise de foi –, trois femmes belles et mystérieuses, une horde de barbares à l’humour barbare et aux manières barbares, vingt-quatre cadavres presque morts et une pénurie d’allumettes…
Et bien sûr, une porte. 
Ouverte ou fermée, grattée, toquée ou explosée, de chêne (massif, renforcé de fer forgé) ou de frêle bouleau, elle est le pivot grinçant de ce petit conte férocement dégondé. » 

Découpé en trois parties ce texte hilarant propose donc au lecteur de découvrir des créatures improbables, dans des scènes sans queue ni tête, avec des motivations toutes particulières telles la décorporation de l’âme. Bien que semblant n’avoir aucun sens profond les paragraphes, pages et mots de cette novella semblent pourtant parfaitement choisis.

En effet il n’est rien de plus difficile que de faire rire une lecteur de littératures de l’imaginaire, tantôt habitué aux infinités vides de l’espaces, aux planètes exotiques, aux vampires contemplatifs ou sauvages, aux dragons et autres monstres dangereux,… Au cours de différents romans de fantasy ou de S.F. on perçoit quelques notes d’humour mais ici c’est l’ensemble du texte, de la première ligne à la biographie de l’auteur qui est écrit pour faire rire.

En cela la Porte est un succès et je pense que le lecteur qui pourra s’abstenir d’au moins sourire devant ce texte n’est pas né. Pourquoi donc ne pas prendre le temps de sourire face à un monde qui ne prête pas au rire ?

La Porte
Karim Berrouka
Griffe d’encre
8 €

 

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *