Home / La Nuit du Démon – Cal Leandros T1 – Rob Thurman

La Nuit du Démon – Cal Leandros T1 – Rob Thurman

Encore un ouvrage d’Urban-fantasy me direz-vous ? Eh bien oui mais Eclipse a une manière bien particulière d’envisager ce genre en masculinisant la production. Ce qui n’est pas forcément un mal, vu que je ne suis pas précisément une midinette en mal d’émois. Mais la présence d’un héros masculin suffira-t-il  à transformer cet énième roman en quelque chose de mieux ?

La couverture est de nouveau signée Chris McGrath. Comme à son habitude le vaporeux du style graphique, les ténèbres omniprésentes et le personnage aux aguets ont présents. Toutefois on ressent ici une certaine interrogation en regardant l’illustration. En effet, que se passe-t-il qui mérite un tel visage de la part du personnage central ? En lisant la présentation de l’éditeur, le lecteur le découvre rapidement :

Bienvenue à New York, centre économique des États-Unis, mais aussi haut lieu du surnaturel : un troll réside sous le pont de Brooklyn, un Boggart à Central Park, et un vampire du beau sexe dans un appartement grand standing de l’Upper East Side… Et ce n’est qu’un début. Naturellement, les humains ignorent, pour la plupart, la faune surnaturelle qui les entoure la nuit, mais voilà… Cal Leandros n’est qu’à demi humain. Poursuivi par son père, un prince démon, Cal et son demi-frère Niko sont en cavale depuis presque quatre ans, parvenant in extremis à échapper aux créatures démoniaques qui les pourchassent. Mais elles viennent de retrouver leur trace. Et Cal est sur le point de découvrir pourquoi ces créatures tiennent tellement à le capturer: il est la clé de tout, celui qui leur permettra de déchaîner l’enfer sur Terre ! De sa survie va donc dépendre le sort de l’humanité…

La bonne urban-fantasy est une alchimie complexe relavant d’éléments relativement simples : des monstres (vampires, démons, lycanthropes, mages,…), un scénario simple mais proposant toutefois une intrigue immersive, de l’action, un style d’écriture efficace. En soi cela paraît super simple expliqué comme ça mais n’allez pas croire que je dénigre le travail des auteurs de ce genre, loin de là.  Car bien souvent, lorsque je lis des romans de ce genre l’alchimie ne prend pas totalement. Or c’est ce qui s’est produit avec La Nuit du Démon et je vais vous expliquer pourquoi de ce pas.

Commençons par les bons points de ce roman et ils sont nombreux. En effet la lecture en est très agréable et le style de l’auteure a été respectée par la traductrice. Alors bien sûr on trouve parfois quelques  tournures maladroites mais l’ensemble reste très cohérent.

Les personnages sont crédibles mais sans plus. Cal Leandros, qui est censé être le plus dense révèle quelques failles, à mon sens. Par contre nombre de personnages secondaires sont parfaitement trouvés bien qu’un peu classiques. L’action est au rendez-vous et  le lecteur ne s’ennuiera pas au fil des pages de ce roman.

Mais là où le bât blesse c’est sur la question du scénario. En effet j’ai trouvé que l’auteure employait quelques facilités scénaristiques un peu trop souvent et que cela venait me gâcher le suspens nécessaire à tout roman bien monté. J’ai apprécié le roman dans son ensemble mais il n’est pas le parangon de l’urban-fantasy masculine que j’attendais. Est-ce que cela fait pour autant de La Nuit du Démon un mauvais roman ? Sûrement pas…

Car La Nuit du Démon est perfectible et l’on peut espérer que l’auteure va améliorer les choses dans un second tome qui d’ores et déjà promet beaucoup. C’est une bonne chose qu’un éditeur comme Eclipse tente des sorties inattendues plutôt que de se concentrer sur les acquis du marché défriché par d’autres éditeurs. Merci à eux en tout cas…

La Nuit du Démon
Cal Leandros T1
Rob Thurman
Eclipse Urban-Fantasy

18 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Annabelle 1 et 2 – 2014/2017 – John R. Leonetti/ David F. Sandberg

Annabelle et Annabelle 2 sont des films d’horreur, spin-offs de la série des Conjuring réalisés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *