Accueil / La Malédiction de la Rose – October Daye T1 – Seanan McGuire

La Malédiction de la Rose – October Daye T1 – Seanan McGuire

Les séries d’urban-fantasy fleurissent en ce moment comme les fleurs dans un pré estival. Chaque éditeur sort la sienne, avec plus ou moins de succès. Et c’est au tour de Pygmalion de nous proposer de découvrir les aventures d’October Daye, enquêtrice mi-faë mi-humaine. Autant vous le dire tout de suite, même si vous vous en doutez, ça va déménager sec dans ces pages. Mais cela sera-t-il fait de la bonne manière ? Le scénario, les personnages, l’ensemble seront-ils à la hauteur des attentes des lecteurs ? Réponses maintenant.

La couverture est assez semblable à ce qui se fait par ailleurs : elle ne déroge pas à la règle du visage féminin sur fond de ville. Ainsi le lecteur sait immédiatement à quoi s’attendre. La quatrième par contre donne une assez bonne idée de ce qui se trouve dans les pages du roman. Je vous laisse la découvrir :

Ne vous y trompez pas, le monde des faës n’a jamais disparu. Ils se cachent mais ils sont là, dans un univers parallèle au vôtre. Comment je le sais ? C’est simple, du sang faë coule dans mes veines. Pourtant, j’ai tenté de le fuir ici, à San Francisco, parmi vous… sans succès.

Il y a très longtemps de cela, j’avais tout pour être heureuse : un mari, une petite fille, un job. Une vie normale à vos yeux. Mais j’ai tout perdu, d’un coup d’un seul, et cela fait des années que je tente de me reconstruire. Je ne demande rien à personne et ne m’occupe que de mes oignons…

Seulement, rester sourde à la magie lorsqu’elle coule dans votre sang n’est pas si simple. Et lorsqu’une ancienne ennemie me lie à mon assassin par un sortilège, je n’ai plus qu’une solution : affronter mon passé…

Que penser d’une énième série où les faës, les métamorphes et les humains se disputent la vedette ? J’aurais tendance dans un premier temps à répondre : rien. Et pourtant j’ai été surpris par Seanan McGuire. Alors bien sûr il n’apporte rien de nouveau au genre mais il parvient à être rafraîchissant, ce qui est déjà bien. Et l’eau sera de la partie au début du roman.

October Daye est enquêtrice et lors du prologue nous allons la voir être transformée en carpe par un faë ennemi. Ce prologue ne donne pas réellement une bonne idée du roman. En effet j’ai trouvé l’ensemble très long à démarrer mais une fois le premier crime commis une véritable enquête se met en place. Et à partir de là je n’ai plus décroché. Après un début poussif, le scénario s’avère tortueux, passionnant et immersif. Je ne pouvais pas demander mieux, après avoir eu très peur, que de suivre une femme efficace, aux raisonnements cohérents et à la détermination sans failles dans ses pérégrinations. Toutefois cela doit être typique des auteurs anglo-saxons mais une des meilleures amies de l’héroïne décède dès le début du roman, justifiant que celle-ci la venge.

DU point de vue stylistique l’ensemble est cohérent et la traduction de Cécile Tasson est réellement bien menée. On ne sent pas de temps mort ou de faux-sens, comme l’on en trouve souvent dans les traductions. On ne peut donc que remercier l’éditeur d’avoir pris soin de ses lecteurs en choisissant une traductrice de talent.

Les personnages sont également bien dépeints. On peut toujours reprocher un trop grand manichéisme de la part de l’auteure mais elle leur insuffle un regain de vie fort appréciable qui les rend réellement séduisants pour le lecteur.

October Daye est une série qui a d’ores et déjà créé le buzz, pour le meilleur finalement. Je craignais beaucoup de me plonger une nouvelle fois dans un roman d’urban-fantasy bien construit mais sans réel intérêt. Je suis tombé sur un premier tome fort bien écrit, doté d’une bonne cohérence générale et d’une enquête réellement passionnante. Ce fut donc une grande découverte, atteignant selon moi le niveau d’une série telle que Rebecca Kean (Darklight – J’ai Lu), même si les deux auteures agissent dans des registres totalement différents.

La Malédiction de la Rose
October Daye T1

Seanan McGuire

Pygmalion Fantasy

15,90 €

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Life : Origine inconnue – David Espinosa

Station Spatiale Internationale. Un groupe de scientifique reçoit des échantillons provenant de Mars, contenant notamment ...

Watch Dragon ball super