Home / Livres / La Garde des Glaces – La Garde Impériale T.1 – Steve Lyons

La Garde des Glaces – La Garde Impériale T.1 – Steve Lyons

Nouveau roman et nouvelle série pour la bibliothèque Interdite avec cette fois un focus sur la Garde Impériale, armée comprenant des milliards de soldats sur des milliers de mondes. Le focus de ce tome se fait sur un type de soldats spécialisés dans les climats froids : les Gardes de Valhalla, monde glaciaire et aride. Ces soldats sont les plus expérimentés pour combattre sur un monde totalement pris dans les glaces. Et cette fois c’est à une mission suicide face au Chaos que nous avons droit.

La couverture d’Alex Boyd est très réussie, comme d’habitude chez cet éditeur, et nous montre un Colonel Steele en pleine action au milieu de son escouade de fiers soldats impériaux. Une bonne mise en situation avec un paysage urbain glaciaire en arrière-plan.

Présentation de l’éditeur :

« Alors que les troupes impériales ont reçu l’ordre d’évacuer le monde glacé de Cressida, une escouade de Gardes des Glaces de Valhalla commandée par l’indomptable colonel Stanislev Steele est envoyée en mission de sauvetage pour retrouver un éminent confesseur impérial et lui faire quitter la planète sain et sauf. Mais les forces du Chaos sont partout et s’attellent à exterminer la population. Comme si cela ne suffisait pas, cette mission est pour Stanislev et ses hommes une véritable course contre la montre, car les cuirassés impériaux en orbite se préparent à déclencher un bombardement viral qui détruira toute vie à la surface de Cressida. »

Un commando de Gardes Impériaux chargés de retrouver un haut dignitaire en plein cœur des lignes ennemies et l’emmener loin de la planète avant que celle-ci ne soit stérilisée par bombardement ? Rien de plus simple dans l’univers de Warhammer 40.000. On pourrait se dire que de telles actions de guerre sans cesse plus flamboyantes pourraient finir par être lassantes mais bien au contraire… Finalement l’ensemble garde une saveur totalement sucrée sur la langue du lecteur. De la science-fiction, du space-opera même, totalement débridé avec de l’action à gogo et un univers parfaitement étudié et cohérent fait toujous plaisir à voir. Personnellement j’accroche beaucoup moins à leur univers fantasy par simple goût personnel mais le tout est d’une profondeur scénaristique globale proprement hallucinante. Cela fait des dizaines d’années que des passionnés font évoluer l’ensemble avec une ferveur quasi-religieuse !

Steve Lyons pose donc sa propre pierre à l’édifice de l’histoire de la Garde Impériale avec ce tome assez exceptionnel je dois dire. Le principe du commando de soldats aux compétences diverses lancés dans une mission suicide est particulièrement agréable malgré l’aspect éculé du scénario de base. La plume de Steve Lyons y est également pour quelque chose puisqu’il fait glisser l’action avec une facilité proprement déconcertante.

Un excellent tome donc où tout se déroule sans réel anicroche. Ici point de surprise ni de rebondissement flamboyant mais un roman assumé et très bien écrit et traduit avec talent. Etant anciennement un passionné de cet univers je ne peux qu’espérer voir apparaître des régiments aussi célèbre que les Gardes des Sables de Tallarn, la Garde de Fer de Mordian ou encore les Gardes des Jungles de Catachan. Autant d’unités militaires avec une forte identité à la fois visuelle et scénaristique qui promet encore de bons moments…

La Garde des Glace
La Garde Impériale T.1
Steve Lyons
Bibliothèque Interdite
11,50 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *