Home / Livres / Fantastique / La Comtesse des Neiges – La Chronique des Immortels T6 – Wolfgang Hohlbein

La Comtesse des Neiges – La Chronique des Immortels T6 – Wolfgang Hohlbein

Un sixième tome est toujours difficile à négocier pour un auteur. Cela signifie à la fois la pérennité de sa saga mais aussi un danger de plus en plus grand de redondances comme il est possible de trouver chez d’autres auteurs. La Chronique connaît avec La Comtesse des Neiges cette « rançon du succès ». Les lecteurs se sont habitués aux personnages, ont appris à les aimer au fil de leurs aventures et les décevoir risque de sonner le glas de l’ensemble de l’œuvre de l’auteur. C’est donc avec intérêt que je me suis penché sur ce dernier tome paru, souhaitant voir si Wolfgang Hohlbein saurait me régaler avec toujours aussi de talents des péripéties de ses personnages.

La couverture est de toute beauté. Réalisée par Amandine Labarre elle respecte l’unité graphique de la série tout en proposant une vision particulièrement réussie de l’histoire racontée dans ce tome. Autant sur certaines couvertures il est possible de se demander où l’illustrateur est allé chercher cette vision que pour cette fois on est en plein dans le sujet.

Etrange, cette aventure d’Andrej Delañy et Abou Doun nous emmène en Europe de l’Est sur les traces de Maria, l’amour d’Andrej. Située quelques semaines après le tome précédent, Les Catacombes de Vienne, ce sixième roman va permettre à Wolfgang Hohlbein de plonger ses personnages toujours plus loin dans l’horreur à la fois que monde mais aussi de leur condition de vampyres.

S’il était un reproche que l’auteur se voyait exprimer lors des tomes précédents c’est une certaine tendance à l’introspection de manière trop poussée, réfléchissant avec ses personnages sur la nature humaine, celle de l’immortalité et du statut de monstre. Ici ces pensées sont toujours présentes mais l’action les fait intervenir de manière légèrement différente. Confrontés à un danger d’une nature étonnante les personnages vont devoir se battre autant contre eux-mêmes que l’ennemi.

Car cette aventure recèle une multitude des rebondissements et j’ai été excessivement surpris de la qualité que cet auteur peut avoir à renouveler ses péripéties, à ne pas tomber dans les mêmes éternelles histoires de monstres connues de tous. La fin du roman m’a particulièrement épaté car je n’aurais jamais supposé que Wolfgang Hohlbein parvienne à une conclusion aussi surprenante.

J’ai toujours aimé cette saga qui renouvelle le genre vampirique en proposant une vision médiévale assez sombre et torturée alors même que la bit-lit fait loi aujourd’hui. Dans ce sixième tome il parvient à merveille à satisfaire ses lecteurs, à leur donner envie d’aller plus loin dans la saga, toujours plus près de ce que sont réellement Andrej et Abou Doun. Même si l’un des deux n’y survivra peut-être pas…

La Comtesse des Neiges
La Chronique des Immortels T6
Wolfgang Hohlbein
L’Atalante
16 €

 

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Anna – La Fille des Cauchemars tome 1 – Kendare Blake

« La ville est plus hantée que je ne l’aurais cru. Une énergie macabre fourmille dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *