Home / Jeux / La Colère des Dieux- La Fin du Monde – EDGE

La Colère des Dieux- La Fin du Monde – EDGE

 

Pour ceux qui n’auraient pas suivis, La Colère des Dieux est le deuxième opus de la série La fin du monde, une gamme de jeux de rôle espagnols composée de quatre ouvrages édités et traduits en français par Edge. Chacun vous permet de vivre une apocalypse précise : l’Apocalypse Zombie, la Colère des Dieux, l’Invasion extra-terrestre et la Révolte des machines. Après avoir parlé du premier épisode juste ici, parlons donc du deuxième opus, qui nous parle de la fin des temps, un thème bien présent dans plusieurs religions.

Le présent ouvrage reprend exactement le même corpus de texte que le premier tome, et je soupçonne qu’il en sera de même pour les deux suivants, avec de légères différences au niveau de la charte graphique. Si la couleur dominante de l’Apocalypse Zombie était le rouge et bien la Colère des Dieux est orange.
Le livre est (heureusement) toujours de bonne qualité et avec une couverture rigide, entièrement en couleur mais je dois avouer que les pages dans ce deuxième opus sont plus propres, il n’y a pas ces espèces de petites tâches à l’impression, qui me dérangeaient tellement à la lecture.

Et bien maintenant, c’est propre, et si les illustrations ont été remplacées, elles restent de bonnes qualités et sont parfaitement dans le style de l’ouvrage. Même les petites vignettes qui parsèment la grosse partie sur les scénarios sont très évocatrices.

Nous l’avions déjà vu dans la précédente chronique, l’aspect purement règles, et gestion de votre propre rôle (ou légèrement modifié, avec l’accord du reste de vos camarades de jeu) pour y incarner votre alter égo. Dans la Fin du Monde, vous ne jouez pas des (super) héros aux supers pouvoirs de dingues mais juste vous.
Et que pouvez-vous faire quand les Dieux se réveillent et qu’ils ne sont vraiment pas contents ? Et bien essayez. Jouez ces scenarios et vous le saurez…
Faisons un petit topo rapide et sans trop de divulgachage (j’adore ce terme), sur les Fins du Moooonde qui vous attendent…

Maintenant que vous avez relu l’article précédent, vous savez qu’environ 100 pages (sur les 144) sont consacrés aux cinq scénarios. Chacun d’eux est divisé en deux parties, l’apocalypse et le post apocalypse. En gros après avoir commencé votre partie de jdr hebdomadaire, il se passe un truc bizarre et c’est le début de la fin. Vous assistez à la fin de notre époque et les raisons sont variées. Puis, si vous survivez à cela, il y a l’après. Une fois que tout est stabilisé, il faut reconstruire (ou pas) et continuer à (sur)vivre.
Ca c’est la théorie.
Parce que dans cet ouvrage, ce n’est pas tout a fait cela et je dois avouer que je craignais de lire globalement les mêmes ressorts que dans le premier ouvrage sur les zombies. Et bien niet.

Bon, en tout cas pas après le deuxième scenario.
Le premier est assez conventionnel et se rapproche dans son ensemble de beaucoup de films ou romans dits catastrophe pour ce que la nature à de plus dévastateur (tsunamis, tremblement de terre, tornades mais sans les requins) mais pas que. Dame Nature est furieuse mais aime ses Enfants. Il y a un espoir et j’avoue que c’est un détail que j’apprécie beaucoup.

Le deuxième scénario est basé sur ce que nous avons tous vécu, il s’agit de ce qui aurait du se passer le 22 décembre 2012 mais qui du coup se passe un peu plus tard (Paco R. s’était juste planté de 18 ans). Ce scenario est intéressant pour toutes les images qu’il peut véhiculer et pour le final qui peut déboucher en une sorte de fin heureuse assez étrange. Enfin si les joueurs s’en sortent …
Puis vient ce troisième scenario.

Ce merveilleux troisième scénario qui, pour moi, justifie presque à lui tout seul, l’acquisition de cet ouvrage.
C’est le seul scénario qui offre vraiment une possibilité aux joueurs d’être des acteurs importants dans cette Fin du Monde aux accents épiques et dramatiques.
Je parle du Crépuscule des Dieux et d’un final à écouter du Wagner à fond.

C’est probablement le scénario aussi qui est le plus facile à mettre en scène car la chronologie présente ici est plus compacte puisque sur une vingtaine de jours et non pas sur plusieurs années comme les autres.

Je viens de tilter que le quatrième scénario est plutôt bien placé puisqu’il reprend une vieille histoire de quatre cavaliers, de sceaux qui se brisent et 144 000 Purs qui ne sont peut être que le dernier espoir de l’Humanité. Bon peut être pas les seuls. Les Pjs ont toujours (selon vous cher Mj) une possibilité de brandir une épée offerte par le Grand Général en personne.
Certains joueurs et mjs trouveront surement de quoi passer un excellent moment dans les Champs de l’Armageddon.

Puis vient ce dernier scenario, celui qui est probablement le pire. Non pas en qualité mais en dose d’espoir. C’est celui qu’évoque l’illustration de couverture. Il y est question de Cultistes, de villages côtiers et de cauchemars venus des profondeurs. Mais si vous savez … N’est pas mort ce qui a jamais dort, et celui qui « dans sa demeure [où vous savez… qui vous savez] rêve et attends »
Là pas question d’espoir c’est râpé.
Ïa Ïa comme on dit !

Bref, dans ce deuxième opus, il y en a pour tous les goûts. Et pour encore moins cher que les Apocalypses de Zombie, il ne faut pas hésiter.
Bon, c’est sûr qu’il faudra plusieurs tables mais quand on a la foi qu’est ce que la Colère des Dieux ?
Alors quitte a encourir une colère, je me dois de faire un reproche : il n’y a pas d’écran. Et moi j’aime les écrans.

La Colère des Dieux 
La Fin du Monde 
Edge
34,95 €

 

Eldricht Tales

A propos de Ben / l'Amiral

Mes hommages. Je me présente, l'Amiral, et j'ai découvert le jeu de rôle à mon entrée au collège. Ca remonte à l'année de lancement du minitel en France. Oui oui. J'aime faire rêver. Comme quasi tout le monde ici, j'aime la fantasy, la science fiction et l'aventure mais du coup, j'aime par dessus tout faire participer mes amis à de folles histoires. Oui je suis Maitre du Jeu. Mon slogan pourrait être: L'Amiral, vendeur de rêve depuis 1982. En toute modestie. Évidement. J'en ferai peut être un T-Shirt. En tout cas, je suis ravi d'être là avec vous.

Lisez aussi

Gateways – The Vintage Caravan

A peine remise de la découverte du groupe Death Alley et de l’album de Graveyard, …

True Rockers – Monster Truck

Le quintet canadien Monster Truck appelle à tous les vrais rockers avec leur nouvel album, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *