Home / Musique / Métal / Keystone – KLOGR

Keystone – KLOGR

Les italiens de KLOGR sont de retour avec un tout nouvel album, sobrement intitulé Keystone, qui va nous proposer leur rock efficace et bien construit. Derrière une cover grise assez sobre ils nous invitent volontiers au headbang comme vous allez le voir.

Dès la première chanson on est embarqués dans leur univers. Sleeping Through The Seasons débute par une intro douce avec une petite musique enfantine, avant que les guitares et la batterie ne viennent prendre le relai. Le refrain est d’ailleurs particulièrement efficace et percutant. L’entrée en matière est donc d’excellente facture mais continuons l’écoute. Prison of Light et Keystone restent dans la même veine en proposant un Metal-Rock très réussi. Le groupe a visiblement atteint l’âge de la maturité musicale et cela se ressens dans chaque note avec notamment des aspects très mélodiques sincèrement agréables et planants. Pride Before Fall résonne plus comme un appel à la rébellion et une ambiance combattive se dégage de l’ensemble de la piste, tandis que Drag You Back tiens plus de la ballade rock. L’interlude de Siren’s Song marque également un nouveau passage dans l’album et offre une pause bienvenue. Dark Tides qui vient ensuite est d’ailleurs très court, assez rageur, donnant une impression d’urgence. Autre morceau marquant : Enigmatic Smile et son rythme élevé qui donne un bon exemple de ce qu’est la musique du groupe.

Avec cet album KLOGR nous propose la pierre d’angle de leur carrière, l’album qui va savoir convaincre le public de les écouter encore et encore.

Keystone
KLOGR
2017

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

The 13th Hour – Onirik Illusion

  Quelques années après leur démo éponyme Onirik Illusion (sortie en 2008), le sextet parisien revient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *