Home / Livres / Jackpots – Robert A. Heinlein

Jackpots – Robert A. Heinlein

ActuSF commence à proposer à ses lecteurs des recueils de science-fiction d’auteurs anglo-saxons. Après Robert Silverberg c’est au tour de Robert Heinlein, l’un de mes auteurs fétiches de se voir offrir les honneurs de la publication chez cet éditeur spécialisé et au public connaisseur. Fait rare : une nouvelle inédite est présente ici et cela est suffisamment étonnant pour justifier de regarder de plus près Jackpots. Mais le lecteur tire-t-il vraiment le jackpot à la lecture de ce livre ?

La couverture signée Scott Blair n’entre pas dans mes goûts de base en matière d’illustrations car je trouve l’ensemble trop lisse mais en observant bien et en lisant le recueil, le lecteur la trouvera parfaitement adaptée. D’un point de vue objet, ce livre plus gros que tout ce que nous a proposé ActuSF pour le moment et c’est avec délice que j’ai commencé à plonger dans ce recueil de quatre nouvelles…

La présentation de l’éditeur nous en dit un peu plus :

« Auteur culte de l’Âge d’or de la science-fiction, pygmalion de toute une génération et personnalité controversée s’il en est, Robert A. Heinlein fut un des écrivains les plus prolifiques de son temps. On lui doit quelques incontournables de la science fiction comme Révolte sur la Lune, En terre étrangère, Étoiles, garde-à-vous ! et son impressionnante Histoire du futur. Jackpots, réunit quatre nouvelles rares, dont une inédite, qui allient vraisemblance et frisson, plausibilité scientifique et sense of wonder. Une incursion dans l’univers riche et dense de Robert A. Heinlein. »

Ce recueil commence par une préface d’Eric Picholle, traducteur d’une bonne partie des nouvelles présentes. A titre personnel j’ai préféré passer rapidement dessus car en science-fiction je ne suis pas grand amateur de préface présentant en long et en large l’auteur et ses textes. Je suis donc passé au premier texte : Sous le poids des responsabilités. Cette histoire de voyage en fusée à un rythme effréné dans le seul but d’apporter de quoi soigner une colonie est particulièrement passionnant. De bout en bout j’ai trouvé cette nouvelle intéressante à la fois du point de vue scénaristique mais également de la réflexion. Comme toujours chez Heinlein, le questionnement scientifique va mener à celui de l’éthique.

Solution non-satisfaisante est un texte beaucoup plus feutré avec une vision particulière de la Seconde Guerre Mondiale et une version inédite de sa fin. Particulièrement philosophique, ce texte nous pose la question de l’arme atomique, de la fin de l’humanité et de la stupidité de l’homme. Passionnant, il n’a toutefois pas les qualités vivantes de son prédécesseur et seuls les vrais amateurs d’Heinlein apprécieront vraiment ce texte. Personnellement je trouve qu’il fait partie de ces phares qui illuminent l’obscurité dans laquelle évolue l’homme en avançant vers son futur.

La Création a pris huit jours est LE texte inédit de ce recueil. Cette exploration aventureuse a su me surprendre et m’emporter vers le fond des mers, vers la création du monde. Prenante, cette nouvelle pose à nouveau énormément de questions auquel le lecteur devra trouver réponses dans son for intérieur. En effet Robert Heinlein ne donne jamais de solutions, seulement des exemples des choix de chacun que cela implique l’humanité entière ou bien seulement ses personnages.

L’année du grand fiasco qui vient conclure de belle manière ce recueil est u texte surprenant à l’ironie décapante. Tout commence avec une femme qui se déshabille en pleine rue et l’intérêt d’un statisticien. Rien à redire sur ce texte que je trouve extrêmement bien conçu.

La force d’Heinlein est là : faire réfléchir son lecteur à la fois sur le passé mais aussi l’avenir de l’humanité à travers un ensemble de vecteurs technologiques, ethiques, philosophiques. Aucun de ses textes ne laisse insensible et le choix fait par ActuSF dans les nouvelles de ce recueil est excellent : il y a des textes plus aventureux tandis que d’autres ont le  but avoué de faire réfléchir. Un très bon choix pour un des meilleurs recueils de science-fiction étrangère qu’il m’ait été donné de lire depuis longtemps.

Jackpots
Robert A. Heinlein
Perles d’épices
ActuSF

15 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *