Home / Musique / Métal / Hysteresis – Kera

Hysteresis – Kera

Les parisiens de Kera reviennent avec un tout nouvel album, intitulé Hysteresis, qui va vous en mettre plein les dents et les oreilles ! Après avoir changé de vocaliste il leur fallait donc, après un premier EP réussi, redéfinir musicalement le groupe et proposer leur nouveau son au public. C’est désormais chose faite avec cet album que l’on va donc s’empresser de découvrir !

Overture, comme son nom l’indique, lance l’album avec une mélodie très réussie, avant que Harbringer of Doom entre vraiment dans le cœur du sujet avec des guitares enflammées d’entrée de jeu. L’ambiance est posée et la voix de Ryan vient s’ajouter à une mélopée metal des plus réussies. Un premier morceau qui donne très clairement envie de découvrir la suite ! Et voici donc Silence qui débute avec son rythme très rapide et lancinant, avant d’être renforcé par la voix Death du chanteur. Sanity Fails le mets d’ailleurs très bien en avant avec un petit scream dès le début du morceau. A nouveau on se trouve face à un rythme rapide, des guitares qui gèrent parfaitement leur job, un chanteur posant sa voix sans difficulté : rien à redire. L’aspect saccadé de la chanson ajoute d’ailleurs du sel à l’ensemble, donnant un aspect Death très prononcé. Epiphany of a Lunatic vient ensuite avec une mélodie étonnante, assez éloignée de ce que l’on a entendu avant. Cette ballade longue de sept minutes va attendre la troisième avant de réellement s’envoler vers des sommets metal. Au final le groupe a réussi à rendre musicalement le lunatisme pour un résultat franchement intéressant qui démontre une véritable démarche de création de la part du groupe.

Sirens entame la seconde moitié du CD et s’avère un peu étrange au niveau de sa structure de composition avec des phases que personnellement je n’ai pas compris mais qui en tous ne gâchent en rien la chanson. Delusion et Compos Mentis concluent pratiquement l’album en restant totalement en cohérence avec le reste : tout est très bien fait, et on sent que le groupe y a mis son âme de bout en bout, donnant un résultat impeccable. J’ai d’ailleurs franchement apprécié les rythmes de Compo Mentis. Silence (Slight Return) termine le tout sur plus de sept minutes et s’avère la piste la plus complète. Un début très prog avec des guitares douces très bien mises en valeur, un peu à la manière Epiphany of a Lunatic, puis la rage du Death reprend le dessus. Du très bon travail.

Avec Hysteresis, Kera confirme clairement tout le bien que je pense d’eux : des musiciens bosseurs, qui ont proposé à travers cet album leur vision de la folie. Le nouveau chanteur, Ryan, assure totalement dans son rôle et je pense que le groupe a trouvé le combo parfait en termes de musiciens. Mon seul regret sur cet album finalement est que le côté progressif ne se sente que par légères touches au lieu d’être vraiment présent. Mais au vu de la thématique l’aspect Death se défend totalement donc je ne vais pas trop râler. En tous cas un fait est certain : ce groupe a de l’avenir, d’autant plus qu’en live ils savent parfaitement assurer ! Une découverte de fin d’année à ne pas rater !

Hysteresis
Kera
2017

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

La sélection de Noël de la rédaction – Spécial Musique !

Les fêtes approchent et vous êtes toujours en recherche du cadeau ultime pour un fan …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *