Home / Humaine, tome 1 – Rebecca Maizel

Humaine, tome 1 – Rebecca Maizel


humaineJe te libère… Je te libère, Lenah Beaudonte. Garde espoir et sois libre…

Ce sont les derniers mots dont je me souviens. Avant eux, j’étais la vampire la plus belle et la plus cruelle de tous les temps. Maintenant, je suis une jeune fille de seize ans, je veux sentir le soleil sur ma peau et ce que c’est qu’être amoureuse. Je veux savoir ce que ça fait de redevenir humaine. » Lenah a réalisé son vœu le plus cher. Mais comment vivre dans la peau d’une adolescente quand on a presque tout oublié de l’amitié et de l’amour ? Pas simple. D’autant plus que le clan de vampires sur lequel elle a régné est prêt à tout pour faire revenir sa souveraine…

Humaine est une lecture sans prise de tête, parfaite pour se divertir. Ce n’est pas de la grande littérature : le roman n’a de toute façon pas cette prétention. Il saura plaire à ceux qui veulent une histoire légère entre deux récits beaucoup plus littéraires : il est donc idéal pour prendre une pause. Néanmoins quelques incohérences et clichés peuvent freiner la lecture : par exemple, en plein crépuscule très proche de la tombée de la nuit et dans un endroit très peu éclairé, comment une humaine peut-elle dire à Lénah « Tu as bronzé vite ! » ? C’est un petit détail pour certains lecteurs, mais qui peut faire grincer les dents à d’autres. La plume de Rebecca Maizel est fluide, en toute simplicité, parfois brouillonne, mais cela n’est pas dérangeant. Humaine est le genre de roman pour faire découvrir le fantastique aux ados.

Dans les premiers chapitres, l’héroïne ne paraît pas très attachante, mais son tourment est tellement profond et sincère qu’on s’y laisse prendre. Elle pourra sembler égoïste et égocentrique aux premiers abords, mais au fil du récit, sa personnalité se révèle, le temps qu’elle apprenne à apprivoiser des émotions qu’elle ne ressentait pas jusque là et qu’elle intègre la vie en société au XXIème siècle en tant qu’humaine après plusieurs siècles de vie vampirique. Si vous ne parvenez pas à vous attacher à Lénah, vous saurez apprécier Tony et Justin.

La vision du mythe du vampire de Rebecca Maizel ici employée est intéressante. On est en effet très loin des vampires à la sauce Twilight. Ces vampires tuent pour se nourrir pas par volonté ou par plaisir, mais par obligation et par nécessité : ils vivent une vraie malédiction faite de souffrances. Selon Rebecca Maizel, les vampires ont acquis tellement de savoirs : ils sont capables de parler plusieurs langues, parfois des langues anciennes ou oubliées, et ont des connaissances très développées dans certains domaines, comme l’anatomie du corps humain par exemple. Avec plusieurs siècles d’existence, ils ont développé une force physique et psychique incroyables. Leur beauté est à couper le souffle. Mais ne dévoilons pas tout pour laisser le plaisir de la découverte sur l’utilisation originale d’un mythe.

Entremêlé de moments présents et de flashs back, Humaine est un premier tome imparfait mais qui s’avère prometteur. Nul doute qu’il est fait pour des lectrices ados et jeune adultes. En un mot : divertissant !

Le tome 2 s’intitule Âmes Soeurs et sa quatrième de couverture officielle chez Albin Michel gâche légèrement la surprise en résumant tout simplement toute la suite de l’histoire sans laisser de suspense. Dommage ! Le livre de poche aura-t-il l’intelligence de modifier le résumé d’Albin Michel ? On ne peut que le souhaiter et l’espérer.

Humaine, tome 1
Rebecca Maizel
Livre de Poche
7,90 €

About Élise_J.

La culture de l'imaginaire a toujours fait partie des passions d'Élise. Tout a commencé avec Buffy contre les vampires, X-Files et Harry Potter qui l’ont accompagnée durant son adolescence. Critique littéraire spécialisée dans l'imaginaire, Élise éprouve un réel bonheur de se plonger dans le fantastique et la science-fiction, avec aujourd'hui une nette préférence pour l'uchronie et le Steampunk.

Check Also

Tous nos contretemps – Elan Mastai

  Tom vit dans un monde avancé quasi utopique où la technologie assure les besoins …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *