Accueil / Musique / Métal / Helix – Amaranthe
Bannière Institut de la Musique

Helix – Amaranthe

Amaranthe, groupe de power metal/metalcore suédois, nous a habitué à un rythme de sortie très élevé avec un album tous les un an et demi environ. Et ils ne manquent donc pas le rendez-vous avec Helix, leur nouvel opus. Maximalism m’avait un peu laissé sur ma faim car trop pop à mon goût mais voyons voir ce qu’ils nous proposent cette fois !

L’artwork est finalement assez old school, peut-être trop au final. Mais ce n’est pas le plus important dans un album et l’écoute débute avec The Score. Un début très électro, comme sait nous le proposer le groupe puis Elize Ryd et Nils Molin prennent le relai pour donner tout son sel au morceau. Et il va en aller ainsi de la totalité de l’album : le son envoie une énergie de malade dans nos oreilles et les trois vocalistes s’en donnent à cœur joie. 365, premier clip lié à l’album reste d’ailleurs dans la même veine et on sait donc dès ce moment que tout l’album va fonctionner sur ce mélange d’électro et de metal.

Allez, citons quelques-uns des morceaux que j’estime phare de cet album, et on va donc commencer avec Countdown, très rythmé, alternant réellement vocalement et proposant un son efficace, il s’agit de la chanson parfaite pour entamer la journée. Dream propose un instrumental très onirique et l’aspect ballade certains passages du morceau sont vraiment intéressants. My Haven propose également un son intéressant car un poil plus lourd que les précédents et l’introduction plutôt longue surprend avant que le gros son ne démarre. Bref, un ensemble de pistes cohérent et même si le groupe n’innove clairement pas il donne à son public de quoi manger…

Ce n’est pas avec Helix que les détracteurs d’Amaranthe vont se taire, loin de là, mais je dois dire que moi j’ai apprécié. Plus metalcore que Maximalism il devrait satisfaire les fans du groupe et c’est bien là l’essentiel. On va d’ailleurs les retrouver sur Paris bientôt donc n’hésitez pas à aller les voir sur scène car leur énergie est vraiment communicative…

Helix
Amaranthe
Spinefarm Records
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Monolyth + TemptFate + Tankrust – Le Klub, Paris – 08/12/2018

Alors que Paris s’embrase au fil des manifestations des  Gilets Jaunes, je rejoins le Klub …

Symphonic Terror – Live At Wacken 2017 – Accept

La période de Noël est celle à laquelle tous les lives sortent et après vous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *