Accueil / Musique / Greetings From – Over the Top

Greetings From – Over the Top

La Rochelle, une ville en bord de Mer, ses sports nautiques, les fous plongeants, ses quartiers historiques, ses groupes de rock… Hein ?! Groupes de Rock ? Il semble bien que Over The Top soit un groupe de Rock ! Comme une mauvaise blague au film homonyme de Stallone… ADDRRRIIIENNNNE !… Pardon je m’égare ce n’est pas celui-là. Mais c’est bien Sylvester qui joue dedans. Revenons à nos mouettes de la Rochelle si vous le voulez bien !

4 potes qui font de la musique en dilettantes, des branleurs accro à la procrastination, si on en croit leurs propres dire. Et pourtant créé en 2010, OVER THE TOP peut se targuer d’avoir des membres ayant fait partis de groupes qui ont envoyé ou qui envoient  toujours, Mind the Gap, 7 Weeks (avec un nouvel album Farewell To Dawn que je vous recommande) et d’autres. Alors vrais branleurs ou fausse modestie ? C’est ce que nous allons essayer de découvrir dans cet EP de 6 titres intitulé Greetings From !

Les acteurs sont en place… GO !

 

Greetings From s’ouvre sur le titre Abrasive résolument rock n’ roll. Ca sent les skate-parks, le soleil, la bière fraiche et les blagues autour d’une piscine. Ce qui est important de noter c’est ce fun et ce plaisir que l’on va entendre tout au long de ce disque.  Les gars s’éclatent à jouer ensemble et ça transpire dans leur musique.  KEEP PACE suit dans la foulée, un refrain bien senti ou les harmonies vocales sont de mises à la manière des Beatles ou des Uncommenmenfrommars, tous les musiciens poussent la chansonnette et ça donne une patate et un grain vraiment cool à ces chansons ! Plein de références viennent en tête à l’écoute de ce morceau tel que The Explosion. Les groupes que l’on va avoir en tête une bonne partie de cet EP sont indéniablement les Foo Fighters et Turbonegro. Et franchement au travers de Greeting From Over the Top n’a rien à leur envier ! C’est fun, rock et efficace. A l’instar du titre Sonic & Iconic un moment de rock n’ roll qui est tout sauf ce à quoi on peut attendre d’un groupe de branleurs. Black Aura déboule pour un condensé de tout ce que contient cet EP, de la gniack et du soleil entouré de potes, c’est très efficace. The Queen is Sick vient secouer le monde un peu propre de cet EP, basse en avant claquante et tranchante, surement le morceau le plus dirty et stoner du quatuor ! Une sacrée maitrise de leur univers pour en tirer toutes les saveurs.  L’EP se termine sur Puppets, un titre « Happy Face » pour faire un clip bien stéréotypé, avec des nanas au bord d’une piscine ainsi que les stars du bahut. Quand soudain débarquent les motards à barbe, tatouages et choppers, venus pour piquer les gonzesses ! Ouep… ce n’est sûrement pas ce que raconte la chanson, mais c’est de l’anglais alors bon… libre à vous d’imaginer ce que vous voulez !

Au final, même si ce disque respire le fun et la déglingue sympathique des barbecues entre ami(e)s au bord d’une piscine en plein été, les gars d’Over the Top n’ont pas choisi la facilité. Ce type de musique, c’est dur à faire sonner, et encore plus difficile de ne pas être redondant au bout de 3 chansons. Ils ont fait ça avec maitrise et les plans musicaux/vocaux sont recherchés, de vraies petites trouvailles à la gratte viennent mettre un point d’exclamation à cet EP !!!!!!!!!!!!!!!!!!! (Voilà, j’en mets plein car j’ai bien aimé). Alors des branleurs peut être, mais une chose est sûre Geetings From n’en est pas le reflet !

Comme dirait un ami « c’est taillé pour les stades et ça joue dans les caves » !

Bonne découverte!

Greetings From
Over the Top
Autoproduction

À propos FuckYourBrain

Un connard sans nom, un analphabete de la grammaire, un jouet au service des labels, un guignol sans interet, un fan de musique ou un gros lourd? Depuis ce jour d'avril 2017 il délivre des chroniques et des interviews sans vergogne! donnant son avis pour ceux et celles qui veulent bien le lire. Certains disent qu'il n'a pas de visage et que c'est un rat qui écrit toutes ces chroniques. D’autres que c'est le dieu du rock n roll lui même qui lui est apparu une nuit sans lune pour lui demander de s'atteler à la tache. Une rumeur dit que c'est un affreux gros bonhomme qui se gave de popcorn devant son écran d'ordinateur. Qu'importe la verité, seul le résultat compte. Et il est bien décidé à donner son avis sur les groupes qu'il chronique et qu'il interview! Ami.e.s du rock, du metal, du punk, du hardcore et du garage bienvenu sur la page du connard sans visage FuckYourBrain!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pirates des Caraïbes 5 : la vengeance de Salazar – Geoff Zanelli

  Après Klaus Badelt et Hans Zimmer, c’est au tour de Geoff Zanelli de se ...

Watch Dragon ball super