Home / Gauntlgrym – Neverwinter T1 – R.A. Salvatore

Gauntlgrym – Neverwinter T1 – R.A. Salvatore

Les Royaumes Oubliés est une des licences de fantasy, l’un des univers qui fonctionne le mieux dans le monde. Véritable univers persistant d’heroïc-fantasy on ne peut plus classique mais pourtant toujours aussi plaisante à lire. R.A. Salvatore fait partie d’ailleurs des auteurs les plus célèbres de cet univers, notamment grâce au succès de Drizzt l’Elfe Noir. Cette nouvelle série va-t-elle autant convaincre le public ? Réponse tout de suite.

La couverture de Todd Lockwood est un modèle du genre et de l’univers. Il est l’un des illustrateurs les plus connus des Royaumes Oubliés et il montre à nouveau son talent à travers un magnifique exemple de son art.

Gauntlgrym, patrie légendaire des Nains.
Dans ce royaume perdu, symbole de leur âge d’or, brûle un feu de forge éternel. C’est la terre promise que le roi Bruenor recherche depuis plus d’un demi-siècle, et qui représente la quête ultime.
Bruenor n’hésite pas à abandonner le trône de Castelmithral au profi t de son rêve de toujours ‑: celui de pouvoir poser les yeux sur la gloire de Gauntlgrym. En compagnie de l’elfe noir Drizzt Do’Urden, son fidèle compagnon, le roi des nains entreprend une quête périlleuse qui le mènera droit vers la ville de Padhiver et ses secrets ancestraux.

Le lecteur que je suis retrouve donc avec plaisir Drizzt, Bruenor, Gaspard Pointepique pour une nouvelle aventure. S’ennuyant dans son rôle de monarque de Castelmithral il décide de simuler sa mort pour repartir sur les routes à la recherche de Gauntlgrym, la légendaire cité des Nains. Finalement la trame scénaristique est assez simple à laquelle ils ajoutent les éternels atermoiements de Drizzt suite à la disparition de sa compagne, Cattie-Brie et de son ami Régis. Rien de bien neuf donc, en terre de Faerün mais un récit extrêmement bien monté.

Les amateurs d’heroïc-fantasy classique en auront pour leur argent avec ce roman en grand format haletant à souhait. Car R.A. Salvatore maîtrise parfaitement le rythme de son récit, les ficelles scénaristiques et surtout son univers. Car Les Royaumes Oubliés est, comme je le disais, l’un des univers les plus impressionnants qui soit en matière de fantasy. Les amateurs du genre y retrouveront des Elfes, des Nains, des Humains, des Orques, des mages, des druides, des rôdeurs,… Bref, la licence Dungeons & Dragons est merveilleusement bien mise en œuvre au cœur d’un roman haut en couleur.

L’aventure proposée est digne de l’ensemble de la série de Drizzt avec de l’action à foison, des énigmes, des ennemis étonnants,… Comme à son habitude l’auteur nous propose d’avancer dans la psychologie des personnages récurrents tout comme dans celle des personnages secondaires qui prennent une véritable ampleur le temps d’un roman. Impressionnant de maîtrise. Le style de R.A. Salvatore est semblable à ce qu’il nous propose d’habitude : plus littéraire que celle d’Ed Greenwood, le créateur de l’univers, il est l’emblème des Royaumes Oubliés, et en lisant ses romans le lecteur comprend pourquoi… Point important : l’auteur parvient à nous intégrer sans difficulté à un cycle comprenant plus d’une vintgaine de romans sans la moindre difficulté, distillant au cours des premières pages nombre d’explications permettant de remettre le contexte en place.

La traduction d’Eric Betsch est de bonne qualité car les répétitions relativement récurrentes y compris au niveau des noms proviennent majoritairement de la version anglo-saxonne. Peu de coquilles à déplorer et les aspects dynamiques du style de l’auteur restent bien présents. Rien à redire sur ce point.

Gauntlgrym lance donc une toute nouvelle série au cœur des Royaumes Oubliés qui promet de grandes aventures, surtout qu’il s’agit si je ne me trompe pas, d’inédits. Seul bémol : les cycles entamés ne sont pas encore terminés et pourtant Milady lance de nouvelles sagas, créant parfois quelques incompréhensions au niveau de l’univers… Mais le fait de disposer enfin d’inédits au cœur de ces univers que l’on aime n’est vraiment pas à regretter. La suite devrait sortir fin 2012 donc attendons avec hâte puisque l’auteur nous laisse sur une interrogation qui donne l’eau à la bouche…

Gauntlgrym
Neverwinter T1
R.A. Salvatore
Milady
Couverture de Todd Lockwood
Traduction d’Eric Betsch
21,90 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Rick et Morty – Cartoon Network

Rick, chercheur brillant mais porté sur la bouteille, a renoué depuis peu avec sa famille. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *