Home / Musique / Métal / Forces of the northern night – Dimmu Borgir

Forces of the northern night – Dimmu Borgir

Dimmu Borgir est un groupe de métal symphonique dont j’avais commencé à écouter quelques chansons peu avant de recevoir l’album live Forces of the Northern Night.
J’ai très vite apprécié l’originalité de leurs morceaux, les mélanges des voix et des sonorités et surtout cette atmosphère très particulière qui nous entraîne à des univers du nôtre.
Cet album ne m’a pas déçue.

Il s’ouvre sur l’instrumental Xibir (avec quelques voix sans paroles), qui pose tout de suite le décor et nous entraîne dès les premières mesures dans l’atmosphère si particulière de Dimmu Borgir.

L’album se poursuit avec l’inévitable chanson Gateways en troisième position, tout aussi géniale en live, si ce n’est plus qu’en album studio. C’est sans doute la chanson sur laquelle on sent le plus la complicité avec le public, les clameurs des spectateurs ponctuant régulièrement les vers des interprètes.

Le groupe enchaîne avec deux versions de Dimmu Borgir, une instrumentale et l’autre chantée, ce qui permet d’apprécier d’autant plus toute la précision et le soin que les musiciens et compositeurs mettent à créer des morceaux, dont l’accompagnement musical est tout aussi complexe que la mélodie sur laquelle sont posées les paroles.

D’autres morceaux m’ont beaucoup plu, comme The serpentine offering ou Progenies of the great Apocalypse.

Plusieurs instrumentaux viennent ponctuer l’album, tels que Fear and wonder, très lyrique voire romantique par moments, ou encore Perfection of Vanity, très orchestral, qui clôt l’album en beauté.
Cela confère une vraie cohésion à l’ensemble et renforce cette impression de lyrisme, cette atmosphère propre au groupe : il m’a semblé écouter la musique épique d’un film étrange et mouvementé aux personnages multiples, et c’est sans doute cet aspect qui m’a le plus plu.

L’orchestration étant déjà impressionnante dans les albums studios, je n’ai pas trouvé la qualité de la musique tellement meilleure dans ce live, mais je pense qu’ils pouvaient de toute façon difficilement faire mieux.
En revanche, pour me donner une petite idée, je suis allée voir une vidéo live sur internet, que j’ai trouvée absolument fascinante. On y sent toute la puissance de leur atmosphère ; les costumes, les maquillages, les décors somptueux et les deux voix des interprètes m’ont immédiatement donné envie d’aller les voir en concert.

 

Dimmu Borgir
Nuclear Blast
2017

About NokomisM

Check Also

Wizard Bloody Wizard – Electric Wizard

  Trois ans après le LP Time to Die, Electric Wizard revient avec un nouvel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *