Home / Musique / Métal / Footprints in The Rock – Trespass

Footprints in The Rock – Trespass

Les plus anciens et les connaisseurs du metal vont tomber des nues en voyant cet album dans les bacs, car Trespass appartient à la New Wave Of British Heavy Metal et n’avait plus donné de ses nouvelles durant des décennies, avant de revenir par à-coups, soit pour des compilations, le réenregistrement d’anciens morceaux ou des passages remarqués dans des festivals. Mais voilà, 2018 marque le véritable retour de ce groupe qui était apparu sur la mythique compilation Metal For Muthas II avec notamment les titres One Of The Days et Stormchild. A l’époque, on pouvait penser que Trespass allait suivre la trajectoire d’Iron Maiden ou de Def Leppard, mais il n’en fut rien, en raison de graves problèmes personnels qui avait vu le split du groupe en 1982 après simplement trois singles devenus des collectors.

Qu’attendre alors de Trespass en 2018 ? Eh bien, on retrouve cette même magie étrange que leurs titres laissaient déjà paraître : un son incisif, des riffs entêtants et surtout la voix de Mark Sutcliffe qui vous cueille doucement pour ne plus vous lâcher. Cela sent bon une certaine nostalgie, car le groupe n’a pas vendu son âme aux nouvelles vagues comme l’ont fait certains anciens (Evil en tête…). Trespass nous livre un bon album, sans concessions, avec un savoir-faire évident et des morceaux qui restent en mémoire.

 

Dès Momentum, au rythme entraînant, le metal de Trespass propose une musique directe, qui ne laisse pas le fan respirer. On retrouve cette manière de procéder sur Mighty Love, avec des couplets soutenus par un riff efficace, puis allégé par les harmoniques d’un refrain, simple, mais juste. Plus riche et complexe, tout en étant savoureux, Be Brave joue sur une construction rappelant certains des premiers morceaux d’Iron Maiden et le Trespass des années 1980, comme le fait également Beowulf And Grendel en proposant, lui aussi, un délicieux retour en arrière.

Lorsque le tempo ralentit légèrement, on ne passe pas très loin du stoner ou du sludge comme sur Weed (ah bon ?) aux ambiances psychédéliques, Dragons In The Mist aux lourdeurs proches des premiers Dio ou l’envoûtant Little Star qui clôt l’album sur une note étonnante. Footprints in The Rock est un album agréable qui ne plaira pas qu’aux nostalgiques de la NWOBHM, car il possède d’indéniables qualités d’écriture. A (re)découvrir.

 

Trespass

Footprints in The Rock

Mighty Records

2018

Eldricht Tales

A propos de Denis

Lisez aussi

Motocultor 2018 – Jour 2

Tenté par les tentes Second jour. Après rapide enquête auprès de festivaliers, un autre souci …

The Burning Cold – Omnium Gatherum

Le groupe de Death mélo finlandais Omnium Gatherum sort un nouvel album, et pour tout …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *