Home / Livres / Fantasy / Flibustière! – Johan Heliot

Flibustière! – Johan Heliot

Auteur de fantasy et de science-fiction, Johan Héliot n’en est pas à son coup d’essai dans le domaine de la piraterie. Une trilogie, parue également chez L’Atalante Jeunesse où l’auteur se sent décidément bien, lui avait déjà permis d’explorer ce domaine dans un contexte SF. Avec Flibustière, on quitte les univers SFFF pour se consacrer à l’Histoire avec un grand H, celle des flibustiers des Caraïbes, et aux aventures fictives mais classiques de la jeune Alexia Dumas.

Johan Héliot revendique cependant la parenté des genres. Il ne s’agit pour lui en aucun cas de quitter le domaine de l’imaginaire. « Si le cadre est historique, les aventures d’Alexia Dumas relèvent bien de l’imaginaire, » nous assure Johan Héliot. « Je prends toute la liberté requise avec les faits au profit de l’aventure ; Alexandre Dumas disait quelque chose comme : « on peut violer l’Histoire à condition de lui faire un bel enfant. » C’est mon credo. » C’est d’ailleurs en hommage à Dumas que Johan a baptisé son héroïne. Le lecteur intéressé par le contexte historique y trouvera cependant son compte, le livre étant très documenté.

1797. Aristide Dumas embarque à La Rochelle avec sa femme et sa fille à destination des Caraïbes. Peu avant leur arrivée, sa femme meurt en mettant au monde un garçon, et leur navire, La Destinée, est abordé par un corsaire. Le destin d’Alexia est scellé. À douze ans, déguisée en garçon, elle rejoint la communauté des frères Lafitte, célèbres flibustiers établis à l’embouchure du Mississipi, pour garantir sa survie et celle de son jeune frère… Dès lors elle sillonnera le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes pour faire sortir son père de prison, libérer le corsaire Logan des griffes de l’affreux Bonnafé et se lancer dans la flibuste à son compte. De batailles en trahisons, voici le premier livre des aventures d’Alexia Dumas, flibustière, une héroïne prise dans la tourmente de la colonisation en Amérique, avec en fil rouge le combat pour l’abolition de l’esclavage et l’émancipation par tous les moyens.

Après un commencement quelque peu freiné par de nombreux détails historiques qui plantent le décor, le roman prend son envol et se consacre aux aventures de la jeune Alexia. Dès ce premier tome, tous les éléments du genre sont réunis: un drame fondateur projette la petite fille bourgeoise dans une nouvelle vie. Devenue une jeune adolescente aux cheveux de feu et aux yeux émeraude, elle se bat seule pour sauver sa famille face à un vrai méchant qui se retrouve toujours en travers de sa route, au milieu de nombreux flibustiers qui rêvent de fortune et de liberté. Evidemment, l’un d’entre eux possède toutes les caractéristiques nécessaires pour en tomber amoureuse… Bref, une histoire assez classique mais bien tournée. Un vrai roman jeunesse pour rêver et grandir avec Alexia et apprendre beaucoup de choses tant sur les flibustiers que sur le contexte historique (conflits coloniaux, trafic d’esclaves, lutte abolitionniste, situation particulière d’Haïti).

Le roman porte un message de liberté qui plaira aux jeunes ados. Le style est parfaitement adapté au lectorat, tout comme la couverture réalisée par Didier Graffet qui  met en avant l’héroïne sur fond de drapeau pirate.

Enfin, ceux qui apprécieront Alexia pourront la suivre à travers près d’un siècle d’histoire, jusqu’à sa mort à la fin du XIXème siècle, puisque l’éditeur prévoit la publication de cette « saga Alexia » au rythme d’un tome par an.

Flibustière !

Johan Heliot

L’Atalante jeunesse

Mai 2012

12,50€

About SK

SK, alias Sylvie Kaufhold, est prof de FLE en Allemagne. Lectrice boulimique de toutes les littératures de l’imaginaire et fan de Robin Hobb Auteur jeunesse avec un premier roman publié en 2011 et enfin chroniqueuse, surtout en fantasy jeunesse.

Check Also

Paris-Capitale – Feldrik Rivat

C’est avec un réel plaisir que l’on se plonge dans Paris-Capitale, après avoir laissé nos …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *