Home / Musique / Métal / First the Town, Then the World – Bareteeth

First the Town, Then the World – Bareteeth

Originaire du Nord de la France, Bareteeth est un groupe de punk rock qui nous propose ce que j’appellerais album, eux l’appellent EP. Huit titres de rock énervé, soigneusement caches derrière une pochette à l’effigie d’un loup-garou affamé, qui vont vous en mettre dans les dents pour votre soutien plus grand plaisir.

Le premier morceau, éponyme, nous mets directement dans l’ambiance avec un bon rock bien senti et bien construit. Les riffs sont bien foutus et on headbangue joyeusement. On continue sur Behind the Wall. L’alchimie entre musique et chant est totale et on se prend vraiment au jeu de la musique du groupe. Le refrain sur ce morceau particulièrement est enjoué et on sent parfaitement la veine punk rock revendiquée par le groupe. Parted Ways est encore plus rapide que les deux pistes précédentes et le groupe en profite pour montrer sa maîtrise sur un tempo plus élevé avant qu’Always Rain et Down ne viennent en rajouter une couche avec leur gros son qui tâche. On conclue l’écoute avec Tomorrow Starts Today et son style rock très 70’s que j’ai vraiment adoré. These Towns Need Guns boucle la boucle avec ses riffs énervés, le groupe cherchant à nous mettre une dernière fois plein les oreilles. La version acoustique de Behind the Wall conclue cet EP/album. Cette version donne une autre vision de ce morceau et pour le coup c’est vraiment intéressant et pertinent je trouve.

Bareteeth nous propose donc une galette cohérente dans sa thématique et dans sa réalisation. Même si je ne suis pas grand fan de punk rock je dois dire qu’ils ont réussi à me convaincre grâce à leur musique et n’est-ce pas là l’essentiel ?

First the Town, Then the World
Bareteeth
2017

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

In This Moment We Are Free – Vuur

Après avoir quitté The Gathering, Anneke Van Giesbergen avait délaissé le metal, un peu à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *