Accueil / Geeks / Festival RE-PLAY

Festival RE-PLAY

Le week-end dernier s’est tenue la 7ème édition du Festival RE-PLAY, le 1er salon azuréen dédié aux jeux vidéo anciens ainsi qu’à la réalité virtuelle. Le festival accueillait, cette année, environ 2000 personnes au sein du gymnase René Friard à Mouans-Sartoux dans les Alpes-Maritimes (06). Ce rendez-vous, qui se déroule habituellement au mois de mars, avait été reculé, cette année, en octobre.

 

 

Durant deux jours, le festival propose aux passionnés, mais également aux néophytes, de découvrir ou redécouvrir, dans une ambiance familiale, l’univers du retrogaming. Les jeux édités sur supports consoles, micro-ordinateurs, bornes d’arcade ou sur jeux dits “électroniques”, entre les années 1970 à 2000, les jeux ayant marqué l’histoire, retrouvent, l’espace d’un week-end, leurs places en haut de l’affiche grâce à la rencontre de ces geeks, spécialistes de cet univers indémodable.

Occupant les 1000 M2, octroyés pour le déroulement du festival, de nombreux ateliers étaient organisés : jeux en libre service, concours permettant de remporter des lots, expositions, apprentissage du combat au sabre laser, initiation à la réalité virtuelle (VR) avec notamment l’Occulus Rift, conférences, ainsi qu’un atelier d’initiation à la programmation pour les enfants avec « Scratch ». On comptait la présence de plusieurs exposants ayant rejoint le RE-PLAY cette année. Parmi eux, Cosplay Azur, venu promouvoir les univers Geek, la culture Otakus et la Science Fiction. Pour tester cette réalité virtuelle, plusieurs type de casque étaient disponibles pour permettre une véritable immersion : Homido, Gear VR et Day Dream. L’association Entre Huit Et Trente Deux, proposait aux visiteurs, durant le salon, l’accès à plus de 200 jeux. Plus technique et proche du tuning informatique, FFVIMan proposait, comme à son habitude, de switcher gratuitement votre console Super NES, c’est à dire, par le biais d’un habile soudage, de rendre celle-ci compatible avec les jeux issus du marché japonais ou américain. Les membres de Justice League Animation invitaient le public à participer à un concours mythique Bomberman durant les deux jours.

 

Découvrez ou retrouvez les consoles vintage qui firent les beaux jours des années 1980 à 2000 avec le top des jeux et les classiques de l’époque! L’ inratable stand Playstation, intégralement dédié à la VR avec, notamment, le dernier casque proposé par la marque Sony : le Playstation VR. Le festival RE-PLAY accueillait, de même, l’atelier Recalbox, un système logiciel entièrement gratuit qui vous permet de rejouer à plus de 40000 jeux sur plus de 50 machines différentes, confortablement installé dans votre canapé et ce, sur votre téléviseur dernier cri.

Tout au long du RE-PLAY, venez jouer et rejouer aux jeux de votre enfance avec les stands traditionnels de consoles en libre accès et celui de la Game Boy géante. Avec Twilight of the Gods, l’assistance faisait la connaissance d’une association multigaming visant à promouvoir le jeu vidéo, rétro et actuel, à travers des activités récurrentes gratuites pour tous, et des interventions au quotidien en écoles et centres de loisirs.

 

Le festival recevait, son lot d’invités de marque représentatifs du milieu du jeu ou de la presse spécialisée, à l’instar de Jean Marc DEMOLY, alias JM Destroy (Micro News, Joystick, Joypad, Super Power, MegaForce, Playmag), créateur du magazine Player Spirit. Il est également auteur de plusieurs célèbres livres « ANTHOLOGIE » reprenant l’histoire de célèbres consoles de jeu tel que la PlayStation première du nom. Jean-Paul Santoro psychologue et psychothérapeute, était également présent sur le festival, venu présenter deux conférences sur des thèmes liés aux jeux vidéo.

L’univers du manga était, lui aussi, omniprésent durant les deux jours du festival. Quelques stands commerciaux étaient à disposition des visiteurs : ceux-ci pouvaient ainsi allégrement faire le plein de tee-shirts geeks à l’effigie de leurs super-héros ou des stars de leurs jeux vidéos préférés. Des objets collector en tout genre étaient également disponibles: portes-clefs, cartes de collection, peluches. L’association RE-PLAY, proposait même un stand de donation de vieux câbles, des boîtiers de consoles et de vieilles pièces détachées. Les collectionneurs pouvaient trouver leur bonheur avec ce qui demeure l’Eldorado du gaming, les anciens jeux vidéo des consoles de votre enfance telles que la Game Boy, la Game Gear, la NES ou encore la Mega Drive que vous pouviez retrouver sur ces stands à des prix raisonnables.

 

C’est avec un brin de nostalgie et une excitation toujours intacte, que les trentenaires redécouvrent, à chacune des éditions du RE-PLAY, le monde ludique du jeu vidéo. Cet univers qui forgea et forge encore la jeunesse de plusieurs générations et qui, il faut bien l’admettre, à travers l’émerveillement présent dans le regard des plus jeunes, se prépare de très beaux jours, des parties disputées dans un esprit convivial, et l’enthousiasme du public de 7 à 77 ans.

 

Aurélie Kula

www.facebook.com/Replay06

www.replay-festival.com

©Benjamin Passini

 

 

 

Eldricht Tales

A propos de Auré Ola

Aujourd’hui en Freelance dans plusieurs domaines: le journalisme, la communication et la relation presse, je me diversifie dans différents domaines de la presse écrite. Photographe de formation, spécialisée en argentique, après 3 années d’études passées à Barcelone, je me réoriente dans la gestion d’un magazine spécialisé dans la presse musicale. Après avoir passé plusieurs années à l’étranger notamment aux Etat-Unis et en Angleterre, je développe très tôt un intérêt pour l’international. Passionnée d’art et de culture, les connaissances obtenues par le biais de ma curiosité ne cessent de s’accroître.

Lisez aussi

Lunasa – Paris Celtique Live – Pan Piper – Paris – 7/09/2018

eMaginarock vous embarque cette fois-ci dans un tout autre registre, puisque vendredi 7 septembre se …

Motocultor 2018 – Jour 2

Tenté par les tentes Second jour. Après rapide enquête auprès de festivaliers, un autre souci …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *