Accueil / Livres / Fantasy / Fées, weed et guillotines – Karim Berrouka

Fées, weed et guillotines – Karim Berrouka

La dernière fois que Jaspucine a mis un pied dans le monde des hommes, elle en a littéralement perdu la tête : la Révolution française n’a pas été une période très profitable pour les créatures féeriques. Sauf pour Zhellébore, l’enfoirée qui l’a envoyée à l’échafaud. La vengeance étant un plat qui se mange froid, Jaspucine est bien décidée à retrouver la traîtresse. Même si pour cela elle doit s’attacher les services d’un détective. Mais à force de remuer ciel et terre, c’est sur une conspiration bien plus grande que la fée et l’enquêteur vont tomber.

Que dire, que dire? Pas grand-chose. Comme le dernier Cluzeau (Divinité Alpha – L’Oeil de Repseth), encore une lecture des plus agréables. Roman lu en une semaine (ce qui, avouons-le, n’arrive jamais chez moi!). Un roman de fantasy urbaine décalé, très drôle, mais loin d’être bête. L’écriture de Berrouka est à la foi très accessible et intelligente avec une belle maîtrise des jeux de mots. L’humour se retrouve même dans les intitulés de chapitres qui nous mettent à chaque fois dans l’ambiance.

Un brin austère, l’enquêteur Marc-Aurèle est loin des clichés habituels des détectives paumés. La fée Jaspucine quant à elle n’est pas la plus clinquante des fées et a un franc-parler, à la limite de celui d’un boucher! Le méchant Nuiton aurait bien besoin d’une psychanalyse et le monde caché des fées est loin de ressembler à Disneyland (sauf leur château bien sûr! D’ailleurs cette référence dans les dernières séquences de l’histoire est une belle cerise sur le gâteau.).

Ainsi, Karim Berrouka déroule une fantasy urbaine moderne et décalée qui traite de façon détournée de la différence, des aprioris et autres préjugés de notre époque. Le flash-back pendant la Révolution française est une très bonne surprise même si j’ai eu un peu de mal à suivre les différents changelins (entre le vrai fils du roi et le féau de la Reine des fées.). L’utilisation de la weed (car évidemment vu le titre, on s’attend au moment où elle va être utile à l’histoire…) est très drôle et complètement inattendue. L’auteur réussit à rendre magique ses moments de fumette!

Un sans fautes pour Fées, weed et guillotines dont le titre un peu étrange révèle un très bon roman que l’on est incapable de lâcher!

Fées, weed et guillotines

Karim Berrouka

Editions J’ai Lu

8€

Eldricht Tales

A propos de Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Lisez aussi

A New Horizon – Komatsu

  Après avoir parlé de stoner et de doom, il est temps de compléter la …

Exile amongst the ruins – Primordial

  Exile amongst the ruins est le dernier album de Primordial, un groupe de pagan …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *