Accueil / Interviews / Entretien avec Paul O’Sullivan, guitariste de Greywind

Entretien avec Paul O’Sullivan, guitariste de Greywind

Je suis vraiment tombé amoureux du premier album de Greywind, Afterthoughts, et cela dès la première écoute. Je ne pouvais donc pas louper l’occasion d’envoyer quelques questions par mail à Paul O’Sullivan, guitariste et membre fondateur du groupe avec sa sœur Steph. Une interview qui sent bon la simplicité irlandaise, la bière et le bon temps.

eMaginarock : Bonjour Paul, et merci de prendre le temps de répondre à ces quelques questions. Tout d’abord, peux-tu te présenter et nous expliquer comment tu en es venu à la musique rock ?

Paul O’Sullivan : Bonjour, Je suis Paul, guitariste et compositeur de Greywind. Le rock a toujours été ma musique préférée, et cela depuis mon plus jeune âge, donc dès que j’ai pu prendre une guitare, je savais que je voulais jouer et être dans un groupe. C’est ce que j’ai toujours voulu faire de ma vie…

eMaginarock : D’où vient l’idée originelle du groupe, Greywind, fondé par toi et ta soeur ?

Paul O’Sullivan : Nous vivons dans le sud de l’Irlande, dans une ville appelée Killarney, et pendant des années nous avons cherché d’autres musiciens pour lancer un groupe. Mais comme il n’y avait pas de scène où se produire, nous ne trouvions personne. Finalement en 2014 nous avons décidé d’arrêter de perdre du temps et de commencer ce groupe à deux seulement, puis tout s’est enchaîné comme il faut !

eMaginarock : Afterthoughts est tout frais, et est le premier album du groupe. Comment avez-vous travaillé dessus ? Qui a écrit la musique et qui a écrit les paroles ?

Paul O’Sullivan : Habituellement j’arrive avec une mélodie et les paroles d’une chanson et les montre à Steph, ensuite nous l’aboutissons ensemble. Nous avons la même vision depuis le premier jour de ce que nous voulons faire de ce groupe, donc on est toujours en accord sur la musique que nous produisons.

eMaginarock : sur cet album on peut entendre un agréable mix entre rock et metal, et les voix sont juste parfaites. Comment parvenez-vous à cette alchimie ?

Paul O’Sullivan : Nous aimons combiner les différents éléments de nos musiques favorites dans nos propres morceaux. Nous sommes lourdement influencés par le post-rock car nous aimons le calme et les beaux moments qu’il offre, avec cette éruption soudaine d’émotions fortes quand vous vous y attendez le moins.

 

eMaginarock : Qui a réalisé l’artwork d’Afterthoughts ? Comment avez-vous travaillé avec lui ?

Paul O’Sullivan : Tous les artworks (cover autant que livret), viennent de l’imagination de Daniel Conway. Il était notre premier choix lorsque la question d’un artiste s’ets posée pour l’album, nous sommes donc ravis d’avoir pu travailler avec lui. Il a entendu notre vision de l’album et cela lui a plu. Nous voulions une part de chaque morceau sur l’image, du feu de forêt de Forest Ablaze, les traces de pas dans la neige de Safe Haven, ou encore la silhouette d’une personne dans Car Spin,…

eMaginarock : Question difficile : Peux-tu en cinq mots dire à nos lecteurs pourquoi ils devraient écouter Afterthoughts ?

Paul O’Sullivan : Vous allez l’adorer ! (You will definitely love it!)

eMaginarock : Vous venez de faire votre premier show à Londres. Comment était-ce ? Et quels sont vos prochains concerts ?

Paul O’Sullivan : C’était notre tout premier concert en tête d’affiche, et que ce soit à Londre en sold-out est complètement fou ! C’était le jour de la sortie de l’album et donc un jour vraiment spécial pour nous. Ca n’aurait pas pu être mieux…
Nous avons quelques concerts pas encore annoncés mais je peux déjà dire que nous allons jouer au Download Festival cet été. Heureusement nous allons également passer par la France cette année également !

eMaginarock : Quel est ton pire souvenir sur scène ?

Paul O’Sullivan : Par chance je n’ai pas encore vraiment de pire moment sur scène. Ma pire crainte est de m’avancer et que ma guitare ne fonctionne pas, donc je revérifie toujours tout trois fois pour m’assurer que tout est bien en ordre avant que l’heure du concert approche.

eMaginarock : Être musiciens et avoir une vie privée est assez compliqué, d’autant plus quand tu es en famille durant les tournées. Comment mixes-tu ces deux vies ?

Paul O’Sullivan : Nous apprécions chaque seconde des tournées et la maison ne nous manque pas réellement pour être honnête. C’est tout ce que j’ai toujours voulu depuis si longtemps que je me sens vraiment chanceux de pouvoir le vivre.

 

eMaginarock : Merci pour tes réponses et je te souhaite le meilleur pour le groupe et ce nouvel album. A bientôt peut-être au détour d’un concert.

Paul O’Sullivan : Merci à toi.

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Entretien avec Zuborea, chanteuse de Diabulus in Music

Après la sortie de leur dernier album, Dirge For The Archonts, nous avons eu l’occasion ...

Watch Dragon ball super