Accueil / Interviews / Entretien avec Morgan, batteur de Kadinja

Entretien avec Morgan, batteur de Kadinja

Red Fox a beaucoup aimé le premier album de Kadinja, Ascendancy et c’était donc une franche évidence et leur poser quelques questions au sujet de leur musique, du groupe en lui-même, de leurs perspectives. Une sympathique interview avec Morgan, le batteur du groupe, qui démontre que les frappeurs ont aussi un esprit aiguisé et des choses passionnantes à dire sur leur musique (je rigole dois-je préciser, avant de me faire haïr de tous les batteurs de la Terre… 😀 )… Plongez dans l’univers djent de Kadinja, haut en couleurs et en sons !

eMaginarock : Bonjour, et merci de prendre quelques minutes pour répondre à ces quelques questions. Pourrais-tu tout d’abord te présenter et nous expliquer comment tu en es venu au métal ?

Morgan : Salut, je suis Morgan le batteur de Kadinja. Je crois que ça a commencé doucement par du rock, du grunge, du punk et ce genre de musique relativement proche du Metal, certainement avec Nirvana relativement tôt, puis vers 11 ou 12 ans j’ai commencé à écouter Korn, Slipknot, Pantera… et quelques mois plus tard je découvrais Meshuggah. 

eMaginarock : Tu es membre du groupe Kadinja. Pourrais-tu nous expliquer d’où vient ce nom et sur quelles thématiques s’axe le groupe ?

Morgan : Kadinjaca et le nom d’un monument historique en Serbie, il figure sur la pochette de notre premier EP. Je n’étais pas là pour choisir ce nom ayant intégré le groupe que depuis une quinzaine de mois, mais une petite variante apportée au nom de ce monument a donné Kadinja et je crois que les membres originels ont trouvé que ça sonnait bien, le groupe s’appelait Perspectives à l’époque et a dû changer de nom en cours de route. 

eMaginarock : L’album Ascendancy vient de sortir et propose un métal core mêlé de progressif. Comment le définirais-tu, toi ?

Morgan : Alors pour moi c’est faussement progressif, il n’y a aucune mesure que tu ne peux compter en 4 temps ou extrêmement rarement ce qui ne me permet pas de qualifier Kadinja de progressif. Metal core ça rassemble un peu tout est rien, donc on qualifie notre musique de Djent, plus simplement, on nous a classé récemment dans le Tech Djent comme si le Djent n’était pas assez technique pour certains… Très sincèrement c’est très orienté Djent dans le sens où on veut faire groover le moindre riff dans ce que nous jouons, après j’aurai bien du mal à te mettre un nom bien précis sur ce qu’on fait.

eMaginarock : J’ai été particulièrement surpris à la première écoute par le dynamisme de l’ensemble. Comment avez-vous travaillé ce point-là ?

Morgan : Parce que je ne suis que trop jeune dans Kadinja et que je n’ai rien composé, je peux me permettre sans prétention et uniquement pour rendre justice à celui qui compose quasi tout dans Kadinja, que tout ce qu’il fait, pour moi, défonce…dans ce groupe ou ailleurs.
Pierre Danel, guitariste et compositeur dans Kadinja, est un musicien capable d’écrire pour tout le monde dans le groupe, et quand il te propose une idée de morceau, le titre est en fait déjà prêt haha, ça peut partir au pressage direct si tu veux. Nous sommes bien entendu libres de réarranger ce qu’on veut, mais il nous mâche le travail, nous pousse à nous dépasser comme rarement on a pu l’être avant… ça a été pour moi un réel plaisir (quand tu aimes souffrir) de rebosser ses idées, de me les approprier et d’y mettre un peu de moi.
Pour répondre plus simplement à ta question, nous ne travaillons malheureusement pas tant que ça et nous avons juste la chance d’avoir un mec qui défonce pour composer, et des musiciens ayant les capacités pour interpréter tout ça.

eMaginarock : Comment s’est passée l’écriture de cet album ? Qui a écrit la musique et qui s’est chargé des paroles ?

Morgan : Voilà donc j’ai déjà répondu à la question concernant l’écriture de l’album, désolé haha. Pour le chant c’est Phil, le chanteur, qui écrit tout et qui a fourni un travail énorme sur ses lignes de chant et les textes, encore une fois, c’est plus qu’agréable de pouvoir bosser avec ce genre de musicien.

eMaginarock : Quelles sont les inspirations, tant musicales que littéraires du groupe ?

Morgan : Musicalement nous sommes tous fans de Metal, tous fans de Djent, et tous attirés pas beaucoup d’autres styles. Je crois que ça s’entend dans cette musique, qui pour moi est injouable pour des gens n’aimant que le Metal. Pour parlé du style, nous sommes évidemment fan de Meshuggah, de Periphery ou encore Monuments…
Pour ce qui est de notre chanteur Phil, je ne peux pas trop parler pour lui, mais c’est quelqu’un d’extrêmement cultivé, de passionné, de très humain et sensible. Sensible dans le sens ou il peut te parler des heures du pourquoi des choses, du comment, de tout ce qui peut nous ronger mais qu’on a du mal à extérioriser…ce qui ne donne pas toujours une touche très gaie à ses paroles, mais qui en fait toujours quelque chose qui te fait réfléchir sur toi-même. Les sujets sont toujours très personnel, et en même temps tu peux y voir un bout de toi aussi si tu veux bien te l’admettre haha.

eMaginarock : La cover de l’album est très belle. Qui l’a réalisée et comment s’est passé le travail avec cet artiste ?

Morgan : Guillaume de Svelt Studio nous a fait cette cover. Je ne suis même pas sur qu’on lui ait envoyé une direction de travail, il a écouté l’album, il a trouvé ça colossal et à la fois paisible, il nous a envoyé la pochette, ça a plus à tout le monde dans le groupe, on a demandé 2 retouches et demi niveau couleurs et c’était terminé.

eMaginarock : Et point de vue clip, Kadinja va-t-il nous en proposer un bientôt ?

Morgan : Alors on a remarqué que les gens aimaient bien les playthrough, nous voir jouer les morceaux, donc je t’avoue qu’on est plus focus là-dessus et qu’on est seulement en train de réfléchir à un clip, mais à ce jour on ne sait pas quoi, ni où, ni avec qui du tout…

eMaginarock : Quelles sont les prochaines dates du groupe ?

Morgan : On sera dans 2 jours au Complexity Fest au Pays Bas, mais le reste arrivera en avril pour une tournée principalement en Angleterre que nous commençons seulement à monter

eMaginarock : Pourrais-tu, en cinq mots, nous dire pourquoi les lecteurs d’eMaginarock devraient absolument jeter une oreille sur Ascendancy ?

Morgan : Très très compliqué comme exercice…

eMaginarock : Merci d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions, et je te souhaite toute la réussite possible avec cet album.

Morgan : Merci à vous eMaginarock, merci aux lecteurs et à tous ceux qui iront jeter une oreille à Kadinja.

 

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

LES METIERS DE LA MUSIQUE : Entretien avec Sarah Kazaroff de Dooweet Agency

eMaginarock : Bonjour Sarah, et merci de répondre à ces quelques questions. Commençons par le plus ...

Watch Dragon ball super