Accueil / Interviews / Entretien avec Irina, chanteuse de Blazing War Machine

Entretien avec Irina, chanteuse de Blazing War Machine

Blazing War Machine est un groupe surprenant. Avant de les découvrir au MusikO Eye Fest je ne les connaissais que peu et j’ai pris une énorme claque tant musicale que scénique avec eux. A quelques jours d’un autre concert sur Paris je ne pouvais manquer l’occasion de poser quelques questions à Irina, chanteuse du combo…

Bonjour, et merci de prendre quelques minutes pour répondre à mes questions. Pourrais-tu tout d’abord te présenter et nous expliquer ce qu’est Blazing War Machine exactement comme groupe ? 

Je m’appelle Irina et je suis la chanteuse. Avant tout, Blazing War Machine , c’est un groupe de métal. Avec BWM, on essaie de créer une expérience, à la fois musicale et visuelle, que ce soit dans l’univers visuel des clips ou sur scène.

Comment en es-tu venue à la musique, et plus particulièrement au metal ?

J’ai toujours aimé la musique. Il y en avait toujours à la maison quand j’étais petite. Mon père écoutait les classiques : Led Zep, AC/DC, Pink Floyd, etc. Plus tard, à 14 ans peut-être, j’ai découvert le punk. A l’époque je vivais en Amérique latine et je trainais avec les groupes de punk. J’adorais ça donc j’ai commencé à chanter dans un groupe punk. Plus tard, j’ai basculé vers le métal.

 N’est-ce pas trop dur, venant de Russie, de débarquer à Marseille ? Et comment cela s’est-il passé d’ailleurs ?

 Non. J’ai l’habitude de voyager, de vivre dans des endroits différents. J’ai vécu en Amérique latine, aux États-Unis, … Je me suis habituée très vite!

 Quel est le concept qui se cache derrière Blazing War Machine ? Pourquoi uniquement de la scène depuis la création du groupe ?

On ne cache rien! Le concept, on découvre à travers la musique, les clips, les shows, … Il n’y a pas que de la scène depuis la création du groupe. Le groupe a sorti un album et des EP et on est en train de préparer un nouveau disque.

 Ces lives sont accompagnés de clips. Comment se passe le tournage ? N’est-ce pas trop dur de passer de l’autre côté de la caméra ?

Chaque clip a été différent donc c’est difficile à dire. Ce n’est pas trop dur de passer devant la caméra, on se met en mode live et on oublie qu’elle est là.

 Quel est ton morceau préféré du groupe et pourquoi ? 

« Guided ». Il me permet de vraiment explorer ce que je peux faire avec ma voix. Il y a des voix aigues, des voix graves, des vois chuchotées, il y a un peu de tout !

Peux-tu, en cinq mots, donner envie à nos lecteurs de se pencher sur votre musique ?

Brutal. Epique. Puissant. Dynamique. METAL !

Quel est ton pire souvenir sur scène, en tant que chanteuse?

L’année dernière, j’étais très malade avec le grippe avant un concert. Je n’arrivais plus à parler, je n’avais plus de voix, j’avais mal partout et du coup, j’ai pris beaucoup des cachets pour que ça aille mieux. Je ne sais pas trop ce que j’ai pris mais je n’ai pas trop de souvenirs du show…=P !

Quels sont les prochains concerts du groupe ?

Tout d’abord, on est super contents de venir jouer au Metal Culture Spring Night. On a joué avec Diamond Head récemment et on a une date prévue à Lyon en mai. Sinon, c’est une période assez calme au niveau des concerts parce qu’on est en train de préparer des nouveaux morceaux.

Mêler ses activités professionnelles et personnelles tout en étant musicien est généralement compliqué. Comment faites-vous pour gérer ces aspects de votre vie ? 

Même si parfois ça peut être un peu compliqué, je ne sais pas si c’est réellement difficile de mêler ces aspects de la vie. Jouer avec BWM, c’est tellement un plaisir pour nous tous qu’on ne le voit jamais comme quelque chose de compliqué !

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Exile amongst the ruins – Primordial

  Exile amongst the ruins est le dernier album de Primordial, un groupe de pagan …

Entretien avec Dédo et Antoine Schoumsky de Princesses Leya

Les Princesses Leya se produisent bientôt à Paris, et après les avoir découverts au Kave …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *