Home / Livres / Fantasy / Ellana La Prophétie – Le Pacte des Marchombres T. 3 – Pierre Bottero

Ellana La Prophétie – Le Pacte des Marchombres T. 3 – Pierre Bottero

Et voici le troisième opus de la saga Le Pacte des Marchombres chez Le Livre de Poche. Après avoir été surpris par les deux premiers tomes je ne pouvais qu’attendre avec impatience la conclusion du cycle. C’est chose faite avec La Prophétie et je peux vous dire que dès les dix premières pages le lecteur prend une grande claque en plein visage… Je ne vais en dire plus dans cette introduction car ce serait dommage de déflorer trop tôt ce magnifique roman mais les surprises sont au rendez-vous pour un tome encore plus haut en couleur que les précédents, c’est dire…

Pour ce troisième tome la couverture est de nouveau signée Alain Brion, qui parvient à renouveler l’image que le lecteur se fait d’Ellana avec un fond de flamme fort bien réussi, bien à l’image du roman. Une bonne couverture, en harmonie avec le reste de la trilogie créant une uniformité rendant hommage à la fois au travail de Pierre Bottero et celui d’Alain Brion

Voici la quatrième de couverture qui vous en dira plus sur ce qui va arriver à la pauvre Ellana :

« Ellana est face à son destin, et doit livrer une ultime bataille pour tenter de retrouver ce qu’elle a de plus précieux au monde : son fi ls, enlevé par les mercenaires du Chaos. Mais où se trouve la cité des mercenaires ? Est-il encore temps de sauver Destan et l’Empire, promis tous deux à un terrible avenir ? »

Car oui, soyez surpris lecteur, Ellana est mère et fière de l’être. Alors que les deux premiers tomes avaient été une défense de sa féminité guerrière, de manière farouche parfois, on s’aperçoit ici qu’elle a cédé à la flamme de l’amour et n’en est en rien malheureuse. Jusqu’au jour où son passé de Marchombre vient la rattraper e la pire manière qui soit puisque de vieux ennemis lui enlèvent son fils afin d’accomplir une prophétie qui avait déjà été évoquée dans les tomes précédents.

Le roman commence donc avec cette scène surprenante et pourtant particulièrement réaliste. Puis tout s’enchaîne et l’on a droit à un flashback d’Ellana à sa grande époque accompagnée de différents compagnons donc notamment Ewilan, autre personnage fétiche de Pierre Bottero dans une autre de ses séries. Le rythme soutenu du roman ne laisse pas un instant de paix au lecteur et tout va s’enchaîner, d’évènement en évènement le lecteur ira encore plus loin avec Ellana.

Pierre Bottero avec son style inimitable, que nous regretterons tous, nous dépeint une aventure haute en couleur, aux multiples rebondissements, avec une de ces héroïnes si rares que les lecteurs ne peuvent s’empêcher d’aimer et de suivre avidement. Ellana est une sorte de super-héroïne fantasy mais sans le côté purement sexuel que l’on trouve bien trop souvent dans ce genre d’imaginaire. Le côté jeunesse de cette trilogie (publiée originellement chez Rageot rappelons-le) ne gêne absolument pas la lecture l’ensemble gardant une cohérence et un style parfaitement adapté au public adulte…

Qua de regret en repoussant la couverture de ce livre ! La fin d’une trilogie n’est pas toujours un moment d’émotion pour moi au vu du nombre que je lis mais Le Pacte des Marchombres va garder une place particulière dans mon cœur. Je ne peux qu’avoir de grands regrets qu’un auteur aussi talentueux que Pierre Bottero soit décédé, et j’espère que les chroniques sur sa trilogie rendront honneur à son excellent travail.

Ellana La Prophétie
Le Pacte des Marchombres T. 3
Pierre Bottero
Le Livre de Poche

8,50 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Juste un peu de cendres – Aurélien Police et Thomas Day

  Juste un peu de cendres est le premier comics d’Aurélien Police, illustrateur reconnu pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *