Home / Livres / Fantasy / Druss la Légende – David Gemmell

Druss la Légende – David Gemmell

Milady sort enfin en poche le tome suivant de la saga Drenaï suivie par des milliers de lecteurs en France. Et pour ce tome l’auteur s’intéresse à l’un des personnages centraux de la série : Druss. Le montagnard bourru se voit donc dédier un tome entier et nous allons découvrir son histoire. Comment le bucheron montagnard est-il devenu Marche-mort, le guerrier à la hache ? Réponse dans ces pages.

Signée par Didier Graffet  cette couverture se situe dans la continuité de ce qu’il a fait pour les autres tomes de la saga. Le fond avec la cité en flamme, les navires,… révèlent une aventure haute en couleur par laquelle le lecteur ne sera sûrement pas déçu.

Au cours des tomes précédents le lecteur a beaucoup entendu parler du personnage de Druss, héros récurrent de Gemmell.  Ce grand gaillard bourru, qui apparaît en quelque sorte comme une représentation héroïque de l’auteur. David Gemmell mesurait 2m10 et était particulièrement imposant. Le voir manier une hache bicéphale comme son héros ne m’aurait pas surpris plus que cela. Mais au-delà de l’aspect physique Druss incarne la chevalerie la plus simple, le guerrier dans toute sa splendeur, loin des vicissitudes de la soldatesque « classique » et c’est pour cela qu’il est tant aimé des lecteurs.

Le roman débute sur un Druss tout juste sorti de l’adolescence, marié à la belle Rowena et qui va courir le monde pour la retrouver après son enlèvement par des esclavagistes. Il deviendra tour à tour bucheron, lutteur, mercenaire,… Autant de tâches pour lesquelles Snaga la hache à double tête héritée de son grand-père lui sera très utile. Au cours de son aventure il va rencontrer des héros tels que Borcha, Sieben, Shadak,… mais aussi des êtres vils et mesquins comme Collan, Harib Ka, et d’autres encore.

Le roman Druss la Légende apparaît comme une sorte de récit initiatique qui nous montre finalement la genèse d’un héros ou comment un être simple va devenir le plus grand guerrier de l’empire Drenaï, voire du monde connu.  Passionnant et particulièrement facile à lire ce roman envoûte le lecteur, le pousse à tourner sans cesse plus vite les pages de cette aventure grandiose qu’il va vivre. La traduction d’Alain Névant est parfaite, aucune fausse note n’étant à déplorer. Le style agréable, les bons mots et autres batailles viennent émailler le récit d’un réalisme à couper le souffle. S’il est une chose dont le lecteur peut être sûr c’est qu’il a affaire à de la grande fantasy épique. Peu d’auteurs son aussi capables que David Gemmell de créer intégralement un univers, de le rendre crédible et de donner vie à ses personnages, et cela sans que le lecteur ait besoin d’une carte pour s’y retrouver. Il ne nous reste donc plus u’à attendre les autres opus de Drenaï en poche pour continuer à se régaler… Vivement Waylander II

Druss la Légende
David Gemmell
Milady

7 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *