Home / Musique / Métal / Drugs – THE VIDEOS

Drugs – THE VIDEOS

 

THE VIDEOS, un nom de groupe que j’ai vu circuler sur les réseaux sociaux et quelques affiches de concerts. Quelques échos de potes et me voilà parti pour écouter ce premier album du groupe THE VIDEOS. Un tour sur le net et je découvre que le groupe existe depuis 2014, a déjà sorti un premier EP en 2015 et commence à se faire un nom dans le milieu du rock agacé. Ils sont 4, un guitariste, un batteur, un bassiste et une guitariste chanteuse (d’ailleurs un des noms ne m’est pas inconnu). Une femme au chant je dois avouer que ça me refroidi un peu. Ce n’est pas la bière que je préfère d’habitude (à qui je vais faire croire que je bois du thé).

Tout est en place ? ACTION

Et… Boum une bonne claque ! C’est une sacrée surprise ! Au fur et à mesure du disque je retrouve un bon nombre des ingrédients de la scène underground des années 90 ! Un mélange de punk, de grunge et un soupçon de hardcore le tout avec un son garage sale mais très cadré ! Ça ne déborde pas beaucoup. THE VIDEOS parvient malgré le côté énergique et ces bordures hardcore à rester suffisamment ouvert au grand public avec ces parties mélo (qui peuvent rebuter les plus fervents défenseurs des musiques extrêmes, les grognards pas contents) mais qui sont suffisamment dosées pour ne pas faire oublier que l’on est face à un groupe qui aime quand ça cogne ! Cet album semble avoir un véritable parfum d’urgence, 25 min pour 11 titres. La plupart des morceaux ont une moyenne de 2 minutes. Et la frontwoman ne fait pas semblant. Alternant les chants très radiophoniques et les gueulantes hardcore elle se donne sans compter. Ce disque transpire l’énergie et la hargne du groupe à manger le public.

Les morceaux DENY, BLOOD, BITTING et DOLL sont de vraies pépites. Mon seul regret est qu’ils ne soient pas allés plus loin dans le côté déjanté et hardcore. C’est encore un peu trop coloré et propre à mon gout, quitte à taper dans ces influences autant y aller plus profondément pour gagner en efficacité. Gageons que le prochain album sera encore plus énervé et plus sale.

En définitive c’est une très bonne découverte, pour un groupe créé en 2014 ils ont une véritable identité sonore, ça joue et les chansons sont pensées et efficace. Beaucoup pourront y trouver leur compte et faire frémir leurs oreilles avec ce disque beaucoup plus riche qu’il n’y parait au premier abord. A voir en live pour se faire une idée définitive !

Bonne écoute ! 

DRUGS

THE VIDEOS

Label : LES AIRS A VIF

About FuckYourBrain

Un connard sans nom, un analphabete de la grammaire, un jouet au service des labels, un guignol sans interet, un fan de musique ou un gros lourd? Depuis ce jour d'avril 2017 il délivre des chroniques et des interviews sans vergogne! donnant son avis pour ceux et celles qui veulent bien le lire. Certains disent qu'il n'a pas de visage et que c'est un rat qui écrit toutes ces chroniques. D’autres que c'est le dieu du rock n roll lui même qui lui est apparu une nuit sans lune pour lui demander de s'atteler à la tache. Une rumeur dit que c'est un affreux gros bonhomme qui se gave de popcorn devant son écran d'ordinateur. Qu'importe la verité, seul le résultat compte. Et il est bien décidé à donner son avis sur les groupes qu'il chronique et qu'il interview! Ami.e.s du rock, du metal, du punk, du hardcore et du garage bienvenu sur la page du connard sans visage FuckYourBrain!

Check Also

Solennial – Alunah

Au moment où nous écrivons ces lignes, l’avenir du groupe Alunah semble sérieusement compromis. Celui-ci …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *