Home / Musique / Métal / Desolation – Khemmis

Desolation – Khemmis

Faisons un détour par les terres du doom avec le dernier album des américains de Khemmis. En six ans d’existence le groupe originaire du Colorado a sorti un EP et trois albums. Plutôt pas mal pour une aussi jeune formation non ?

L’ouverture sur Bloodletting offre une bonne vision de ce qu’est la musique du groupe : immersive, prenante et poussant à l’introspection. Toutefois ce Bloodletting apparaît comme plus énergique que ce que l’on pourrait attendre de base d’un groupe de doom : la batterie est plus rapide, menant les guitares dans une chevauchée impressionnante. Isolation propose un changement de rythme et des soli de guitare particulièrement réussis tandis que la voix est juste impeccablement placée. Je me demande toutefois en quoi ce groupe se classifie spécifiquement en Doom au vu des autres groupes sur ce segment, beaucoup plus sombres et inquiétants. Mais c’est Flesh to Nothing qui va achever de me convaincre. Sur cette piste le son se fait plus sombre, bien que conservant un tempo rapide.

The Seer reste dans la même veine avec un son profond et enfin de la voix saturée qui fait son apparition. Cette chanson est pour moi la meilleure de l’album tant elle a su m’embarquer au loin : des guitares puissantes, une voix prenante et une batterie impeccable forment un tout de grande qualité. Maw of Time reprend une rythmique plus rapide et intense tout en gardant la profondeur trouvée précédemment. Et on en vient à la conclusion de cette galette, From Ruin : une longue piste de Doom plus ou moins pur mais néanmoins absolument délicieux à déguster.

Desolation est un album étonnant. Personnellement je ne le classifierais pas en doom car trop énergique sur sa première moitié pour vraiment faire partie de ce champ musical. Mais peu importe au final sa classification car cet album est tout bonnement excellent de bout en bout. A écouter d’urgence pour tous les fans de metal intense et profond !

Desolation
Khemmis
Nuclear Blast
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Serpentine – Hyrgal

Hyrgal est un trio de Black métal français formé en 2007. Quelle fut ma joie …

The Contortionnists + Palm Reader + The Dali Thundering Concept – O’Sullivan Backstage – 27/06/2018

Pendant que certains regardaient le foot, d’autres ont bravé la chaleur Parisienne pour venir voir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *