Home / Cinéma / Defiance saison 1

Defiance saison 1

affichePlus de 30 ans après l’arrivée soudaine de plusieurs espèces extraterrestres, et de nombreuses années de guerre intergalactique dévastatrice plus tard, le monde n’est plus ce qu’il était et la civilisation commence à renaître de ses cendres. Parcourant ces vastes étendues désolées où chacun lutte pour sa survie, l’énigmatique Nolan s’établit dans la ville de Saint-Louis rebaptisée Defiance où extraterrestres et humains apprennent à cohabiter. Amanda Rosewater, maire de Defiance, essaie de faire régner l’ordre et met tout en œuvre pour donner à sa ville les meilleures chances de se reconstruire et de combattre les nombreux dangers environnants. En effet, Defiance doit faire face à de terribles menaces, mais son peuple, Humains comme Votans, est uni pour prouver au monde que la paix et la coopération sont la clé de l’avenir de la civilisation. La ville devient ainsi rapidement un symbole de courage et d’espoir.

Defiance est une des nouvelles séries de SyFy qui cartonne aussi bien aux États-Unis qu’en France grâce notamment à un travail sur multi-plateformes permettant aux spectateurs de poursuivre l’aventure dans un jeu vidéo.

Rien de bien originale dans cette série SF qui pourtant fonctionne dès le pilote d’1h30 ultra dynamique. Si les trois premiers épisodes et les trois derniers sont divertissants et plein de surprises, le reste possède un intérêt très limité. En effet, mis à part des personnages peu complexes et des intrigues assez inintéressantes, l’environnement de la série est très limité, peut-être par manque de moyen. Les décors restent sommaires et surtout manquent d’originalité. Les effets sont assez moyennement réussis. La réalisation dans son ensemble est de piètre qualité.

defiance

Irisa (qui finalement s’avère être la protagoniste au bout de dix épisodes et non Nolan…), la fille adoptive de Nolan, reste constante jusqu’au bout : c’est le personnage le plus intéressant de la série. Drôle, brutale parfois violente, touchante et déstabilisante, la jeune Stéphanie Léonidas livre la meilleure performance. Il est donc dommage de ne la voir mise sur le devant de l’intrigue que vers la fin de la saison.

Irisa

La famille Tarr devient vite lassante : les auteurs ne savent pas dans quelle direction les amener. L’évolution de la mère notamment ne présente aucun intérêt et on imagine difficilement la suite de ses aventures dans la prochaine saison. Le fils est assez insipide et le personnage de Datak toujours à la limite du ridicule dû à une performance d’acteur pas toujours juste.

 persos

Defiance pêche par un scénario brouillon qui ne semble pas avoir été correctement réfléchi. L’intrigue principale sur la survie de Defiance face à la République de la Terre est largement abandonnée au profit de petites intrigues confinées à l’intérieur de la ville. Parfois elles fonctionnent, mais le plus souvent elles sont insignifiantes et jamais reliées à l’objectif de base. Le dernier épisode, bien qu’aussi palpitant que le premier se conclue sur un non-cliffhanger. Difficile de comprendre cette fin vite expédiée qui n’a pas été préparée en amont. De plus, ce douzième épisode ne donne pas du tout envie de voir la suite.

Dans l’ensemble, les acteurs sont plutôt de seconde zone ; surjouent un peu et ne savent définitivement pas montrer de vraies émotions ! Les dialogues ne sont pas fulgurants, mais il y a souvent quelques traits d’humour qui fonctionnent bien.

CONCLUSION

Il est difficile de comprendre l’engouement autour de cette série SF proposant un univers remâché avec des intrigues déjà vu. Cependant, on ne pourra pas la taxer de « mauvaise série », car certains épisodes restent plutôt divertissants et malgré ses défauts on arrive à s’attacher à quelques personnages. Dommage.

Defiance (série SF sur SYFY)

créée par Kevin Murphy et Rockne S. O’Bannon

avec Grant Bowler, Stéphanie Leonidas, Julie Benz, Jaime Murray, Tony Curran

disponible en coffrets DVD et blu-ray (avares en bonus !)

About Arwen

Je m’appelle Arwen et j\’ai 22 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste et c’est ce que je suis ! J’ai travaillé entre autre pour Canal J et Xilam (Les Zinzins de l’espace ou Oggy). Je développe également mes écrits en littérature jeunesse, genre dans lequel je me sens le plus à l’aise. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr. Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je travaille depuis deux ans pour le webzine Khimaira pour lequel je suis principalement chroniqueuse cinéma. Mon actualité: un album jeunesse illustré en cours d’édition et la mise en place de mon premier roman pour la jeunesse.

Check Also

Colony – saison 2 – Carlton Cuse

Dans la colonie de Los Angeles, Will et Katie Bowman font toujours leur possible pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *