Home / Livres / Fantastique / Déchirures – Sire Cédric

Déchirures – Sire Cédric

Les rééditions des recueils de Sire Cédric publiés initialement chez Nuit d’Avril continuent, avec cette fois son tout premier ouvrage : Déchirures. Ce recueil marquant, prenant et particulièrement bien écrit m’a purement et simplement ravi. Alors, d’accord, je suis un grand amateur de ce que peut écrire Sire Cédric  mais cette découverte fut pour moi un grand moment. Entre mélancolie gothique, violence et sang la cohérence de l’ensemble avec le reste de ses écrits m’a semblé couler de source et rien ne pouvait plus venir entacher ma lecture.

La couverture est elle aussi en cohérence avec Dreamworld (le précédent recueil, également réédité) mais reste trop anonyme. Elle ne donne pas une assez bonne idée de ce qu’est ce recueil en restant bien trop sobre. Dommage, car de nombreuses idées auraient pu fourmiller en lisant les textes contenus ici…

La quatrième est toutefois plus évocatrice de ce que vous trouverez en passant les portes de ténèbres de ce recueil :

« Imaginez que vous rencontriez un démon dans un bar très particulier…ou d’étranges créatures hybrides sur une auto-route déserte….

Savez-vous que certains fantômes jouent de la harpe avec des rayons de lune? Que des créatures infernales sévissent au sein d’un groupe de black métal?

Voici neuf histoires à glacer le sang où se croisent démons, soeurs jumelles ennemies et fantômes romantiques. Dans cet univers sanglant, poésie et horreur s’unissent – le temps d’une valse mortelle. »

En pensant à comment j’allais faire cette chronique j’avais quelques difficultés car je ne savais trop quels textes choisir pour les nommer comme mes préférés. Dur choix mais nécessaire :

Le premier texte que je citerais est donc Sister, une troublante histoire de sœurs jumelles qui vient inaugurer le recueil avec un talent rare. Assez longue cette nouvelle sait jouer avec la terreur, la compassion, la mélancolie, bref, autant de sentiments qui m’ont empli de joie une fois le texte fini dans une apothéose à la hauteur de son déroulement.

Blood-road vient conclure le recueil de manière tout aussi belle et sombre que celle qui l’ouvre. Cette histoire reliée aux précédentes par ses personnages (je vous laisse découvrir cela) est emplie du vaporeux du sexe, du désir, de la violence et des sentiments contradictoires. Un rare moment de joie à la lecture d’un texte aussi abouti que possible et qui vient extirper les émotions de l’âme même du lecteur.

Et pour finir je citerais Deathstars, une nouvelles aux accents de black métal satanique, de sexe, de sang et de perversité démoniaque. Court et très intense, ce texte vous emportera sur la scène aux côté d’être surprenants…

Déchirures est un de ces rares recueils qui nous enjôlent avant de nous déposer sur une terre nue, le cœur emplie d’un mélange de plaisir et de tristesse. Rares sont les ouvrages de ce type pouvant se targuer d’être exceptionnels et une fois de plus Sire Cédric est parfaitement parvenu à me surprendre, à me séduire. Le seul vrai défaut de cet ensemble est l’absence de texte inédit. Je pense que l’éditeur aurait pu prendre la peine de sortir un texte inédit ainsi qu’une préface un tant soit peu soignée. Espérons que pour la réédition d’Angemort nous aurons le privilège de déguster ces perles de littérature de manière plus surprenante et inédite. Toutefois jetez-vous sur ce recueil si vous n’avez pas sa version Nuit d’avril car il en vaut réellement la peine…

Déchirures
Sire Cédric
Le Pré aux Clercs
18 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Juste un peu de cendres – Aurélien Police et Thomas Day

  Juste un peu de cendres est le premier comics d’Aurélien Police, illustrateur reconnu pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *