Home / Musique / Métal / Damn Freaks – Damn Freaks

Damn Freaks – Damn Freaks

Damn Freaks est un nouveau groupe italien composé de musiciens accomplis, dont le producteur et batteur Matteo Panichi et le guitariste Marco Torri. Leur rencontre les a amenés à travailler sur ce projet de hard rock, qui plonge ses racines dans la New wave of british heavy metal et la vague américaine des années 80, et sur lequel ils ont invité le bassiste Claudio Rogai et surtout l’excellent chanteur Iacopo Meille, à qui l’on doit les superbes prestations des deux derniers albums de Tygers Of Pan Tang. Dès le premier morceau Poison Apple, c’est d’ailleurs sa voix qui renverse tout sur son passage, pour nous ramener à des groupes comme White Lion, Harem Scarem avec une touche Diamond Head due aux intonations. Cette chanson, mid-tempo, joue beaucoup sur les ambiances, avec ce refrain mélodique et ce riff efficace.

 

Ensuite, le rythme s’accélère avec l’excellent Break The Chains au riff plein de groove. Cela respire le hard rock joyeux et sans prétention, joué avec talent. Que ce soit le titre lui-même ou la composition, on pense aux premiers Dokken. Tandis que c’est vers Van Halen que nous entraîne Burning Up, la qualité du solo en moins. Iacopo tient ce titre à lui tout seul, en montrant toutes ses qualités d’adaptation et une puissance vocale qui en fait l’un des meilleurs chanteurs actuels. C’est bien simple, il parvient à teinter chaque chanson. Sur Take A Ride, dont le riff évoque à la fois Ozzy Osbourne et Mötley Crüe, il nous donne envie de chanter avec lui.

A côté de ces titres enlevés, Damn Freaks nous propose aussi deux ballades bien senties : The Way I Feel, assez poignante et l’acoustique Broken Wings qui évoque White Lion. On peut y ajouter Sea Of Loves, plus nuancée, qui joue sur des changements de rythmes et d’ambiances, pour nous offrir une vraie chanson à l’américaine, dans un style proche de Bon Jovi.

En neuf titres Damn Freaks parvient à nous convaincre, en nous offrant un album sans prétention, interprété par des musiciens qui ont envie de faire partager leur amour d’un hard rock chaud, mélodique et entraînant.

 

 

 

Damn Freaks

Damn Freaks

Mighty Records

2017

 

About Denis

Check Also

The 13th Hour – Onirik Illusion

  Quelques années après leur démo éponyme Onirik Illusion (sortie en 2008), le sextet parisien revient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *