Home / Musique / Métal / Crystal Viper – Queen Of The Witches

Crystal Viper – Queen Of The Witches

Après de trois années de pause, les Polonais de Crystal Vyper nous reviennent avec un album furieux, gorgé jusqu’à plus soif de riffs meurtriers, de refrains fédérateurs et de déferlements de puissance. Si le groupe ne dissimule pas ses influences qui vont de la NWBHM (la présence de Steve Bettney, chanteur du groupe Saracen en apporte une nouvelle preuve) au heavy allemand des années 1980, l’ensemble est composé avec suffisamment de sincérité et d’énergie pour que l’auditeur n’en tienne pas compte à la chanteuse Marta Gabriel et ses musiciens.

Dès les premières notes de The Witch Is Back, le ton est donné : rythmiques plombées, riffs épais et refrain hurlé évoquant le Ride The Sky d’Helloween, pour une entrée en matière dévastatrice qui donne le ton et nous montre que Crystal Vyper revient en pleine forme. La suite ne nous donne pas tort avec I Fear No Evil qui mêle habilement un riff assez proche du pont du morceau Rapid Fire de Judas Priest et des duels guitares/basses que ne renierait pas Iron Maiden. Ces apports musicaux n’ôtent rien à la qualité de cette chanson que la voix de Marta sublime. On sent d’ailleurs tout au long de l’album, une volonté de rendre hommage aux anciens, en marchant dans leurs traces sans jamais les copier. Le pesant et mélodique When The Sun Goes Down, ainsi que les cavalcades de l’excellent Do Or Die (sur lequel joue Ross The Boss) s’inscrivent dans la lignée de Manowar.

 

Il serait pourtant réducteur de croire que le groupe n’est capable que d’évoquer tel ou tel prédécesseur. La poignante ballade acoustique Trapped Behind en apporte une preuve flagrante, comme le duo avec Steve Bettney sur l’émouvant We Will Make It Last Forever. En délaissant le pur heavy, Crystal Vyper nous laisse apparaître une part plus touchante qui donne davantage de contrastes à l’ensemble de l’album lorsque déboulent des brûlots comme le rapide Flames and Blood ou le sombre Rise Of The Witch Queen, aux ambiances très Mercyful Fate.

Au final, cela nous donne une œuvre de bonne facture, à la production impeccable signée Barth Gabriel et à la pochette du plus bel effet. En bonus, la reprise de See You In Hell de Grim Reaper.

 

 

Crystal Vyper

Queen Of The Witches

AFM

2017

About Denis

Check Also

Funky Queen — Black Mirrors

Black Mirrors est un groupe belge composé de Marcella Di Troia (chant), Pierre Lateur (guitare),  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *