Home / Livres / Coeurs de rouille – Justine Niogret

Coeurs de rouille – Justine Niogret

Coeurs de rouilleDes robots traqués, jadis fidèles serviteurs. Des machines brisées, un mausolée de fer dans ce qui était auparavant la cité du ciel. Et partout flotte l’odeur de chair pétrifiée, car un tueur mécanique écorche les vivants pour voler leur peau. Saxe survit en travaillant sur les golems actionnés par magie. Dresde est une automate qui n’a connu que le luxe avant que son maître l’abandonne. Tout les sépare, et pourtant ils vont partager un rêve commun : s’enfuir de la forteresse volante. Une course peut-être sans espoir : retrouver la mythique porte ouvrant sur la liberté.

Dès les premières pages, le décor est planté. La cité du ciel est un huis clos où mécanique et désolation accentuent sa saveur acide. Dresde et Saxe sont pris dans le piège de la solitude et leur rencontre va bousculer leur existence : ils n’ont qu’un seul but, fuir la cité, rejoindre le dehors. Trop attachée à sa maison, Dresde a mis du temps à faire son choix mais Saxe a réussit à la faire décider de le suivre. Une amitié commence à naître et pourtant, rien ne pouvait le présager vu que tout semble les opposer.

Quand ils rencontrent Pue-la-Viande, un automate on ne peut plus malsain, ils savent que leur existence est en danger. Pue-la-Viande fait tout pour leur rendre la fuite compliquée et semée d’embûches. Mais pas seulement. Pue-la-Viande est aussi la clé pour comprendre. À travers leurs péripéties, les apparitions de Pue-la-viande leur permettent malgré tout de mieux se comprendre. Une intrigue menée avec brio, un dénouement soutenu et équilibré qui plongent le lecteur dans un rythme de lecture effréné. D’où vient Dresde ? À quoi ressemble le dehors ? Sera-t-il aussi beau que Saxe et Dresde l’imaginent ou tout aussi moisi que la cité d’électricité et de fer ? Un automate peut-il lui aussi ressentir des émotions, avoir des sentiments et des souvenirs ? Tant de questions dont les réponses sont données au fur et à mesure qu’on s’approche du dénouement du récit. Dès lors, Coeurs de rouilles devient plus qu’un roman fictif, avec un soupçon de philosophie, le tout mêlé de tendresse.

Coeurs de rouille marie majestueusement steampunk et fantasy et ravira également tous les amateurs des romans noirs. De par les nombreux mystères et la profondeur des mots aux messages cachés, tous les lecteurs y trouveront leur bonheur. L’intensité et la poésie parfaitement aiguisées pardonnent un nombre de pages qui peut paraître dérisoire. Et pourtant, un bon roman n’a pas forcément besoin d’être long comme le démontre Justine Niogret.

Un conte d’automne à déguster autour d’un thé au coin du feu.

Coeurs de rouille
Justine Niogret
Le pré aux clercs

16,00€

About Élise_J.

La culture de l’imaginaire a toujours fait partie des passions d’Élise.
Tout a commencé avec Buffy contre les vampires, X-Files et Harry Potter qui l’ont accompagnée durant son adolescence.
Critique littéraire spécialisée dans l’imaginaire, Élise éprouve un réel bonheur de se plonger dans le fantastique et la science-fiction, avec aujourd’hui une nette préférence pour l’uchronie et le Steampunk.

Check Also

Juste un peu de cendres – Aurélien Police et Thomas Day

  Juste un peu de cendres est le premier comics d’Aurélien Police, illustrateur reconnu pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *