Accueil / Livres / Fantasy / Clio Kelly et l’éveil de la Gardienne – Angélique Ferreira

Clio Kelly et l’éveil de la Gardienne – Angélique Ferreira

Les Éditions du Petit Caveau se présentent comme une maison spécialisée dans la littérature de vampires, or en ce mois de novembre pluvieux, ils nous proposent un texte surprenant, en marge de leur ligne éditoriale classique mais néanmoins intéressante. Clio Kelly et l’éveil de la gardienne, ou comment adapter la mythologie grecque à un roman d’urban-fantasy dépaysant. Angélique Ferreira se pose comme une auteure prolixe, car après avoir publié un premier roman aux Éditions Cauchemars, c’est au sein du riche catalogue du Petit Caveau qu’elle sévit de nouveau. Mais cette transgression de l’éditeur à sa ligne classique vaut-elle le détour ? Réponse tout de suite.

La couverture est, une fois n’est pas coutume pour cet éditeur, signée par Anne-Claire Payet. Et pour une fois, je ne suis pas d’accord avec la vision qu’a l’illustratrice de l’héroïne qui fait, à mon sens, nettement trop adolescente au regard de ce que le lecteur va découvrir dans les pages du roman. Il est évident qu’il nous est dit qu’elle a 22 ans et non les 16 que nous montre l’illustratrice. Au-delà de ce défaut, la composition d’ensemble est intéressante et met en évidence un des points centraux de l’aventure.

Petite présentation du roman avec une quatrième de couverture assez alléchante :

Clio Kelly, 22 ans, est journaliste au journal de l’Opéra. Alors que la vie à Paris est d’un calme olympien, une série de meurtre dévaste le Gévaudan. Ceux-ci sont la réplique exacte des crimes commis entre 1764 à 1767 dans la région.
Tandis que la jeune femme est envoyée sur place pour enquêter en compagnie de son partenaire, Morgan Chevalier, les meurtres deviennent de plus en plus sanglants et terribles.
Une fantastique course contre la montre se met en place pour découvrir et arrêter l’homme ou la créature qui se dissimule derrière ces atrocités.

Il est plutôt dangereux de la part d’une auteure aussi jeune qu’Angélique Ferreira de tenter de faire un amalgame aussi complexe que celui entre des déités antiques, la Bête du Gévaudan et le monde actuel. Du strict point de vue de l’histoire, je n’ai relevé aucune faute de contexte ou autre. Concernant les liens entre les différents éléments, s’ils paraissent un peu légers au début, ils vont gagner en épaisseur au fil des pages.

Globalement bien écrit, ce court roman devrait séduire le lecteur amateur de mythologie. Sont à déplorer quelques erreurs que la direction littéraire n’a pas su aplanir mais qui ne devraient pas gêner le lecteur.

Clio Kelly et l’éveil de la gardienne est donc le premier tome d’une série qui s’annonce sous les meilleures auspices. Plutôt ancré dans le secteur jeunesse, ce roman ne déplaira pas à un lecteur amateur de fantastique. Je ne peux qu’espérer le second tome car je suis un peu resté sur ma faim après les quelque 150 pages de ce tome.

Clio Kelly et l’éveil de la gardienne
Angélique Ferreira
Editions du Petit Caveau
14,90 €

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Origines – Rebecca Kean T 6 – Cassandra O’Donnell

Et voici, enfin, le retour des aventures de la flamboyante Rebecca Kean. Peu de séries ...

Watch Dragon ball super