Home / Jeux / Chroniques du Gardien, Force et Destinée – Edge

Chroniques du Gardien, Force et Destinée – Edge

Les « Chroniques du Gardien » est le premier « gros » scénario pour Force et Destinée.

C’est un ouvrage de 96 pages (en fait 94, vu les deux pages de publicité Edge) qui propose à des personnages sensibles à la force de partir dans une chasse au trésor qui motiverait n’importe quel Jedi en devenir.

La présentation des différents protagonistes d’importance en préambule et le résumé de l’aventure sont deux points forts pour mieux prendre en main ce scénario. L’introduction est très bien pensée et propose des voies d’intégration pour les deux autres gammes Star Wars (Aux Confins de l’Empire et l’Ère de la Rébellion) leur permettant de raccrocher de manière cohérente des personnages qui seraient déjà créés selon ces règles.

Pour ne pas gâcher le plaisir de jeu, je ne développerai pas l’intrigue ou les enjeux et je me contenterai donc de parler de la construction de ce supplément.

La structure annoncée est donc un scénario en trois parties, chacune plus ou moins linéaire mais à réaliser dans l’ordre. Elles proposent des cadres de jeu vraiment différents et dépaysants. Une citée arboricole, un ville martyre post guerre des clones et enfin une planète perdue totalement inhospitalière. Ce n’est malheureusement pas suffisant à mes yeux pour cacher cet aspect séquentiel. De plus plusieurs deus ex machina sont proposés pour remettre les personnages sur les rails si les joueurs sortent du cadre, il reviendra donc au maître du jeu de rendre le monde suffisamment vivant pour que les joueurs retrouvent une sensation de liberté.

Il est à noter que le premier scénario peut être agrémenté d’un opus optionnel permettant de vivre la découverte de l’objet qui lance l’histoire s’il est joué de manière séparée, mais des propositions sont faites pour l’intégrer dans une campagne déjà existante.

La moralité au centre de la problématique des personnages sensibles à la force est particulièrement mise en avant et les points de conflit risquent de pleuvoir si nos héros en comprennent pas ce qui s’est tramé avant eux ou qu’ils choisissent de refaire les mêmes erreurs. Car, à mon avis, le ressort profond du scénario repose sur cet aspect, encore plus que sur la récompense promise. Le choix des faiblesse émotionnelles prendra toute son importance régulièrement au cours de la partie mais sera fondamental lors de la partie finale. Il faudra donc faire preuve de finesse et jouer sur la psychologie même si le recours à la puissance physique risque de démanger les joueurs régulièrement.

Ce supplément propose aussi une planète (une deuxième est proposée, mais elle est déjà dans le livre de base de Force et Destinée, probablement pour les deux autres gammes) et une race supplémentaire (des humanoïdes aviaires).

Si je prends uniquement le scénario, je trouve qu’il est d’une qualité supérieure à ceux du livre de base et de l’écran. Dans sa construction et malgré sa linéarité et son côté check-point, il développe une histoire qui permettra à de futurs Jedi de briller, de lutter pour le côté lumineux de la force et de faire face à de nombreuses tentations du côté obscur jusqu’à un final qui sera gravé dans leur mémoire (d’autant plus s’ils sont subtils).

Malheureusement, je suis assez sensible aux coquilles, répétitions, lourdeurs de traductions, problèmes d’harmonisation et autres fautes de maquettes et je dois dire que le nombre plus élevé que dans les précédents livres de la gamme Force et Destinée m’a freiné à la lecture (à se demander si le maquettiste a bien intégré toutes les corrections habituellement reportées). J’ai conscience d’être assez pointilleux sur le sujet, donc je pense que cela ne devrait pas poser de problèmes à des lecteurs plus classiques. J’espère que l’équipe améliorera ce point sur cette gamme qui le mérite grandement.

Eldricht Tales

A propos de Raven

Rôliste depuis 1989, joueur de jeux de plateau, de figurines, fan de littérature fantastique et de science fiction, pratiquant d'arts martiaux et lecteur d'ouvrages de philosophie je suis l'assemblage improbable d'éléments de pop culture, de culture chinoise et de la multitude d'études et de formations que j'ai eu l'occasion de suivre (économie, statistiques, finance, informatique, diététique, histoire, planétologie, oncologie, etc.) et de les mettre en application dès que l'occasion se présente. Je suis un mercenaire du jeu de rôle. Amateur ou (semi) pro. Relecteur (pointilleux souvent), auteur (parfois) et testeur (occasionnel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *