Accueil / Livres / Carbone modifié – Le Cycle de Takeshi Kovacs T1 – Richard Morgan
Bannière Institut de la Musique

Carbone modifié – Le Cycle de Takeshi Kovacs T1 – Richard Morgan

Avec Carbone modifié, Richard Morgan ouvre la trilogie du Cycle de Takeshi Kovacs. Nous sommes dans une dystopie futuriste où les corps peuvent s’émanciper de la mort. Posant la question de l’immortalité et de l’identité, cette œuvre a été adaptée en série pour Netflix et devrait sortir début février 2018 sur ce média pour une première saison.

Mais revenons au livre. Dans un préambule musclé, nous découvrons le héros, Takeshi Kovacs, dans une de ses planques et préparant on ne sait quelle action. Lorsque ses adversaires se manifestent, un combat sanglant s’engage. Malgré ses efforts, Kovacs se retrouve avec un trou dans la poitrine… qui le tue.

Drôle de façon de commencer une série me direz-vous. Oui, mais c’est là où les choses commencent à prendre forme. En effet, une technologie permet dorénavant de stocker la mémoire vitale de chaque humain et de la réinjecter dans une nouvelle enveloppe corporelle.

Takeshi Kovacs, bien qu’il ait vécu sa dernière vie d’expédients, a été formé jadis pour servir le Corps diplomatique, une sorte d’ONU galactique. Sa mémoire va se retrouver greffée dans un nouveau corps, sur Terre, lui qui vivait bien loin de là sur Harlan. C’est le richissime Bancroft qui loue ce corps pour lui, car il souhaite que Kovacs résolve le mystère de son suicide.

Kovacs va avoir six semaines pour résoudre l’affaire et expliquer à Bancroft pourquoi il est mort, et surtout qui a mis sa mort en scène. Les outils de la science-fiction au service d’une histoire bien noire. Oui, le ton de Richard Morgan est celui plein d’humour et de désillusion des romans noirs. Il y crée un monde où tout est marchandise et où toutes les valeurs résiduelles de notre temps ont été mises aux poubelles de l’histoire.

Bien des points vont rester en suspens, mais les explications et le contexte de ce monde dystopique extrêmement riches de détails vont se dévoiler dans les deux volumes suivants. Un ton énergique, des scènes d’action et un monde où même les corps deviennent des prisons, voilà une perspective habilement exploitée qui en fait un récit inoubliable. Même si l’approche ne peut m’empêcher de penser à l’œuvre de Philip K. Dick, les méandres du récit ont ici de quoi perdre parfois le lecteur qui doit garder constamment son attention acquise à l’histoire. Peut-être un futur classique du genre.

Carbone modifié – Le Cycle de Takeshi Kovacs T1
Richard Morgan
Couverture illustrée par Chris McGrath
Traduction par Ange
Bragelonne
Collection Milady
2008

8,20 €

Eldricht Tales

A propos de Chris

Chris a toujours apprécié les littératures de l’imaginaire, mais il lit également d’autres genres pour son plus grand plaisir. Il préfère le terme de critique à celui de chronique qui lui semble toujours trop consensuel. Non qu’il dise systématiquement du mal des auteurs, mais quand il tient une bonne daube ou une resucée maladroite alors il laisse la plume glisser dans de bien sombres humeurs. Comme tout lecteur passionné – ça lui arrive parfois – il n’aime rien tant que de devenir festivalier et d’aller à la rencontre des auteurs. Chris participe de temps à autre à des appels à texte et s’intéresse depuis peu à la photographie, histoire d’apprendre à cerner l’essentiel d’une situation comme d’un lieu. Enfin, il aime plus que tout le transgenre et espère avec une certaine impatience pouvoir être à l’origine de la découverte d’un auteur qui aurait l’audace d’écrire un roman policier avec des sorcières, des mutants et bien entendu quelques créatures extraterrestres aux mœurs exotiques, à défaut d’être douteuses.

Lisez aussi

Guerre et Peste – Sombre Imperium – Guy Haley

Dark Imperium, renouveau scénaristique de la licence de jeux et de roman Warhammer 40.000 continue …

Erased – Ten Shimoyama

Satoru Fujinuma est un jeune mangaka, qui rêve de vivre de son art. En attendant ; …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *