Accueil / Reports / Concerts / Black Aces + Deadline – Dr. Feelgood Les Halles – Paris – 03/11/2016

Black Aces + Deadline – Dr. Feelgood Les Halles – Paris – 03/11/2016

black-aces_feelgood_14

Ce soir, le Dr Feelgood les Halles se mets à l’heure australienne. Black Aces, groupe de quatre hard rockeurs turbulents, vient mettre le feu sur les planches du Docteur. Accompagnés du combo francilien Deadline, ce concert promet d’être Rock’n’Roll !

Le sous-sol du Feelgood se remplit peu à peu, à mesure que quelques riffs remplis d’ardeur s’annoncent. Arnaud, le lead vocal s’engage sur le premier morceau du set. Détonant et percutant, initiant un public encore un peu timide, à la douce folie du Hard Rock. Les morceaux s’enchainent et ne se ressemblent pas. L’énergie du groupe commence à se faire ressentir et les aficionados commencent à reprendre leurs marques en se rapprochant de la scène. La puissance vocale d’Arnaud, ralliée à la présence de ses musiciens, plus motivés que jamais à en découdre avec la petite scène du Dr Feelgood, démontrent au fur et à mesure du set que le Rock n’est pas encore tout à fait mort. Malgré le manque de place, Séb et Gabriel (bassiste et guitariste) ne manquent pas de montrer leur présence en se démarquant par des riffs entrainants et rythmés par les coups de cymbales de Fabrice. Je remarque également qu’un second guitariste que je ne connais pas est présent sur les planches et je dois dire qu’il gère plutôt bien son affaire. J’apprendrais plus tard, que c’est un guitariste de session, mais il n’en est pas moins important dans la prestation que je suis en train de découvrir.

deadline_feelgood_03deadline_feelgood_09 deadline_feelgood_02 deadline_feelgood_07

Connaissant le groupe depuis quelques années, je peux facilement conclure que Deadline est très clairement un groupe de scène et que leurs concerts sont de plus en plus travaillés et professionnels, ce qui fait plaisir à voir et à entendre. Fire Inside porte bien son nom ce soir ! D’ailleurs, je vous propose le temps d’un changement de plateau, de re-découvrir leur dernier clip ici : October :

La salle est désormais préchauffée pour accueillir Black Aces, actuellement en tournée pour la promotion de Shot in the dark leur dernier album sorti cet année. Loin de leur pays d’origine, le combo se présente comme une unité solide qui a envie de tout donner ce soir, en imposant leur style musical largement inspiré des groupes de Hard Rock des années 70. La bonne humeur du groupe se fait ressentir dès les premières notes. Tyler investie la place avec une énergie follement débordante, à la façon d’un certain Angus Young, accompagné de musiciens prêts à faire trembler les murs. L’esprit Rock’n’Roll est bien présent, tant par la prestation scénique du groupe que par les parties instrumentales maitrisées. Les riffs dynamiques et punchy entrainent certains spectateurs dans une euphorie certaine. Il est clair que Black Aces n’est pas là pour cueillir des fraises, et ça tombe bien, nous non plus ! Il n’y a aucun doute que ce quartet démoniaque constitue une formation puissante et impose ses influences sans trop de problèmes. Les guitares se mêlent aux rythmes de la batterie, qui semble possédée par un habile batteur, doué d’un sens rythmique percutant et c’est loin d’être déplissant. L’intégralité du set semble abouti et sans bavures. C’est donc une heureuse découverte, en ce qui me concerne.

black-aces_feelgood_15 black-aces_feelgood_13 black-aces_feelgood_11 black-aces_feelgood_08 black-aces_feelgood_07

Je terminerais ainsi mon report, en vous proposant de découvrir le morceau intitulé Soulstealer. Prise d’une curiosité impromptue, j’ai fait une courte recherche sur la toile concernant Black Aces et je suis tombée sur ce morceau assez sympa qui résume assez bien l’ambiance générale de cette soirée.

Retrouvez l’album photo complet de ce concert

Report et photographies : Doro’Photographie

À propos Red Fox

C’est l’histoire d’une fille qui n’a pas toute sa tête et qui n’est pas toute seule dedans d’ailleurs… Passionnée d’arts graphiques et de littérature fantastique, issue de diverses formations artistiques et amoureuse de la musique depuis belle lurette, elle cherche à faire partager ses passions à travers des productions de concerts. C’est ainsi qu’en 2012 elle crée une association de production de concerts indépendante sur la capitale, Extrême Factory. En parallèle, elle est chroniqueuse pour différents webzines musicaux et commence ainsi une carrière de schizophrène mélomane.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Freedom Call + Crystal Ball – La Boule Noire – Paris – 26/02/2017

Pour la sortie de leur 13ème album, Freedom Call est actuellement en tournée pour présenter ...

Watch Dragon ball super