Accueil / Musique / Métal / Banlieue Triste – Hangman’s Chair

Banlieue Triste – Hangman’s Chair

Le groupe Hangman’s Chair propose un son hypnotique, prenant et immersif. Ils viennent de sortir leur nouvel album, le cinquième, intitulé sobrement Banlieue Triste. Derrière cette photo à la fois énigmatique et mélancolique se cache une musique profonde que je me devais de vous faire découvrir. C’est parti ?

Le groupe parisien attaque son album avec Banlieue Triste, un instrumental assez triste, bien conçu et qui nous sert d’entrée en matière parfaite pour la suite : Naïve. Ce morceau parvient à être à la fois atmosphérique et sombre, tout en ayant des aspects oniriques. Une très belle réussite musicale et clairement en deux pistes je me suis retrouvé séduit. Sleep Juice démarre de manière plus sombre, plus inquiétante, dans la vraie veine du Doom profond. Mais par moment on se retrouve avec des envolées étonnantes qui passent parfaitement. Touch the Razor, se fait encore plus prenant, presque comme une musique de film d’horreur sur certaines phases, ajoutant une tristesse sans nom à l’ensemble.

Le reste de l’album est totalement dans la même veine : mélancolie, immersivité et onirisme sont vraiment les mots-clés de cet album qui offre une cohérence musicale totale. Tara sert de transition, tandis que les autres morceaux déroulent leur sonorités pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Mention spéciale à Negative Man Child qui m’a purement et simplement fait planer de bout en bout, une pure merveille.

Avec Banlieue Triste le groupe nous propose sa musique, sans concession, sans prise de tête plus que nécessaire et nous invite à nous asseoir et à les écouter remplir le silence de leurs tourmentes intérieures. Je n’ai rien d’autre à dire de plus que : C’est beau, bravo les gars !

Banlieue Triste
Hangman’s Chair
Music Fear Satan
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Ihsahn + Ne Obliviscaris + Astrosaur – La Machine du Moulin Rouge – 05/11/2018

Belle soirée organisée par Gamonbozia qui s’annonce ce soir puisque le leader d’Emperor, Ihsahn, est …

Bukkraken – Carcharodon

Carcharodon, outre le fait que ce soit le petit nom du requin blanc, c’est un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *